Dien Bien Phu

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Dien Bien

Située dans le Nord-ouest du Vietnam, elle partage sa frontière avec le Laos.

C’est l’une des plus fertiles vallées du Vietnam, un énorme grenier à riz, café, maïs, thé et de coton.

La province a de nombreuses forêts primitives avec une faune et une flore riche.

Dien Bien possède beaucoup de sites historiques, spécialement les vestiges de la victoire de Dien Bien Phuqui a ébranlé le monde en 1954.

Vous pouvez y admirer beaucoup de beaux paysages.

La province a aussi de nombreux groupes ethniques minoritaires avec leurs us et coutumes originels.

Le climat compte deux saisons distinctes soit la saison sèche ou la saison des pluies.
La température annuelle moyenne est de 21 à 23ºC.

Groupes ethniques : Thai, H’mong, Viet (Kinh), Dao, Giay…

ethnie Thai

Vestiges historiques et culturels :

·         La ville de Dien Bien Phu : 
Située à 474km au Nord-ouest de Hanoi, elle est entourée de montagnes et repose dans la vallée Muong Thanh. Dien Bien Phu, c’est le lieu, où l’affrontement entre l’armée, le peuple vietnamien et le corps expéditionnaire français s’est produit entre 1953-1954. L’armée française occupa Dien Bien Phu vers la fin de 1953. Elle édifia plusieurs forteresses équipées d’armes puissantes. En 1954, l’armée vietnamienne attaqua ; la bataille dura 55 jours. Le monde entier entendit parler de la victoire de l’armée vietnamienne. Le général De Castries et ses commandants sont capturés vivants lors de la bataille et, 16 200 hommes ennemis furent immobilisés. La bataille de Dien Bien Phu symbolise la victoire de l’armée et du peuple vietnamien. Les vestiges de Dien Bien Phu comprennent entre autres, la colline de Doc Lap, l’aéroport et l’abri de commandement du général De Castries.
·         La cuvette de Dien Bien Phu :

Entourée de montagnes, s’étendait sur une longueur de 18km et une largeur de 6 à 8km. Le 20 novembre 1953, les Français ont construit 49 positions militaires réparties dans les 3 principaux secteurs. La plupart des vestiges de la bataille ont été conservés.
·         La colline de Him Lam :
la position où s’est passée la première bataille de la campagne, se trouve au Nord-ouest de la vallée. Celle-ci a été libérée le 13 mars 1954.
·         La colline de Doc Lap :
libérée le 15 mars 1954.
·         Les collines de C, D, E :
Où s’est déroulé des batailles acharnées, les lieux sont intacts et faciles à reconnaître grâce aux grandes lettres indiquant leur nom : C, D, E. Sur la colline D1, on peut voir le monument de la victoire de Dien Bien Phu.
·         La colline Eliane (colline A1) :

Au sommet de cette grosse butte de terre, on peut voir les vestiges d’un bunker, des tranchées, tanks, 1 cimetière Viets… C’était le point fort du dispositif français.
·         Le musée de la victoire :

Il se trouve en face du cimetière de la colline A1 où sont inhumés les soldats de l’Armée vietnamienne. Il possède 5 halls où sont exposés 274 objets et 122 photos documentaires retraçant les 9 années de résistance contre les français. Á l’extérieur on peut voir différents véhicule militaire (canon, chars,…).
·         Le QG souterrain du Général Français De Castries :

Ce PC se situe au milieu du champ de Muong Thanh. Un système de défense l’entourait, composé d’un réseau de barbelés, de chars, de blockhaus mobiles et une tranchée qui mesurait 20m de long et 8m de large et se composait de 4 pièces servant à la fois de lieu de travail et d’habitation. Á 100m du QG, se trouve le monument du souvenir des officiers et soldats de l’armée française, c’est le seul monument aux morts français en “Indochine”.
·         Le QG du général Vo Nguyen Giap à Muong Phang :

A l’aube du 31 janvier 1954, le poste de commandement de la campagne a été transféré dans la commune de Muong Phang. C’était le troisième et le dernier poste de commandement de la campagne de Dien Bien Phu de l’armée populaire vietnamienne. Il se situe à 35km du centre de Dien Bien Phu. Sur le sommet de Pho Ca, le général Vo Nguyen Giap a fait installer un poste observatoire, d’où on pouvait surveiller les activités sur la plaine de Muong Thanh.
Les sites à visiter sont :
– Le poste de la garde numéro 1.
– Le centre d’information.
– Le camp en reconnaissance d’opération.
– Le camp du général Vo Nguyen Giap, commandant en chef de la campagne.
– La tranchée traversant la montagne sur une longueur de 96m, reliant le camp du général Vo Nguyen Giap et celui du chef de l’état-major Hoang Van Thai.
– Le lieu de travail des conseillers chinois.
– Le camp du chef de l’état-major Hoang Van Thai.
– L’amphithéâtre.
– Le bureau politique.
·         La citadelle Ban Phu (Van Tam) :
Elle a été construit au XVe siècle dans la ville de Phu Dien Bien. Á l’heure actuelle, une partie de la paroi de la Citadelle est rétabli afin que les visiteurs puissent l’imaginer dans son passé. La Citadelle Ban Phu et son temple Hoang Cong sont des sites attractifs de la région.
·         Les autres sites :
La statue de la victoire…

Paysages :

·         Le col Pha Din :
Pha Din signifie le Ciel et la Terre par les habitants locaux, la ligne de démarcation entre ciel et terre. Á 1 000m, la route serpente et ondule entre le flanc de la montagne et le gouffre, avec bon nombre de virages en épingles à cheveux. Le passage du col Pha Din est intéressant et le point de vue vaut le détour.
·         La grotte Tham Bang :
Située dans le district Muong Ang, elle a gardé intacte sa beauté naturelle primitive. Large et imposante, elle se perd en de nombreux tunnels et crevasses peu profondes. Un grand nombre de roches et de stalactites prennent l’apparence de différentes formes de dragons, phénix, lions, éléphants agenouillés ou fleurs d’orchidées. Classée dans le patrimoine historique du pays, la grotte attire de nombreux visiteurs.
·         Le lac de Pa Khoang :

Situé dans la commune de Muong Phang, le lac se trouve à environ 10km de Dien Bien Phu. ce lac offre unpaysage de charme et une vision pittoresque avec ses jolies maisons sur pilotis et les pirogues glissant sur sa surface. Ce site se prête merveilleusement au tourisme vert, aux activités sportives et à la détente.

Tourisme culturel :

·         Le marché de Dien Bien :
Vous pouvez y rencontrer les Dzao Verts, Dzao Rouges et nombreux Thaïs Noirs.

Information sur les différents villages ethniques :
Chaque régions est peuplée par des groupes ethniques différents, y compris certaines ethnies minoritaires, possédant chacune leurs us, coutumes et artisanats traditionnels. Dû aux nombres importants de villages, il nous est impossible de tous les énumérer. Si vous souhaitez rencontrer une ethnie particulière, faites nous le savoir, afin de répondre aux mieux à vos attentes.

Excursion, balade :

·         Trekking, balade à pied, à vélo, en bateau.

Le col Pha Din

Le col Pha Din

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Dien Bien

Situation: Le col Pha Din est entre deux provinces de Son La et Lai Chau, à 328km de Hanoi.

Le col Pha Din

De Hanoi à Dien Bien, en avion, après une heure de vol, les touristes sont déjà à l’aéroport de Muong Thanh, mais en voiture, ils doivent passer le col Pha Din de 32km long. Pha Din signifie le Ciel et la Terre par les habitants locaux, la ligne de démarcation entre ciel et terre, selon une légende locale. Le col est à cheval sur deux provinces, Son La et Lai Chau, qui jadis, se le disputaient.

Le litige fut réglé par une course de chevaux galopant l’un vers l’autre et dont le point de rencontre serait la frontière. Comme le cheval de fut le plus rapide, la plus grande partie appartient à Lai Chau (aujourd’hui à la province de Dien Bien). À 1000m, la route serpente et ondule entre le flanc de la montagne et le gouffre, avec bon nombre de virages en épingles à cheveux. Le passage du col Pha Din est intéressant et le point de vue vaut le détour…

 

Les vestiges de la victoire de Dien Bien Phu

Les vestiges de la victoire de Dien Bien Phu

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Dien Bien

Situation: Les vestiges se trouvent à la ville de Dien Bien Phu et au district de Dien Bien.

Les vestiges de la victoire de Dien Bien Phu

La cuvette de Dien Bien Phu, entourée des montagnes, s’étendait à l’époque de la campagne de 1954 sur une longueur de 18km, et une largeur de 6 à 8km. Le site est aujourd’hui prolongé à 20km.

Le 20 novembre 1953, les français qui ont parachuté des forces pour occuper Dien Bien Phu y ont construit 49 positions militaires réparties dans les 3 principaux secteurs. Après la victoire historique en 1954, la plupart des vestiges de la bataille ont été conservés et concentrés à l’Est de la cuvette de Muong Thanh comme le musée de Dien Bien Phu, les champs de batailles d’artillerie, les débris des avions, le pont de Muong Thanh, le Poste de commandement du général De Castries, la colline A1, le cimetière militaire… Le deuxième complexe de vestiges se compose du bureau de l’état-major général de la campagne de Dien Bien Phu du général Vo Nguyen Giap, situé dans la commune de Muong Phang, à 35km du centre-ville de Dien Bien Phu.

Les vestiges de la victoire de Dien Bien Phu

Si jamais vous y venez, les sites ci-dessous valent la peine de visiter:Les vestiges de la victoire de Dien Bien Phu

1. Le musée de la victoire historique de Dien Bien Phu: conserve de nombreux documents et objets de la longue et ardue campagne de l’armée et du peuple vietnamien, qui a duré 55 jours et nuits et a mis fin à la guerre avec la victoire éclatante du pays au printemps 1954. Les objets sont exposés à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du musée.

2. Les cimetières militaires de la colline A1 et de celle de Doc Lap: construits à la mémoire des soldats tombés pendant la campagne de Dien Bien, les tombeaux des héros nationaux de Phan Dinh Giot, Be Van Dan, To Vinh Dien,… sont trouvés parmi d’autres dans le cimetière de la colline A1.

3. La colline A1, la position stratégique bloquant le secteur du Nord-est, avait de l’emprise sur le champ de bataille de Dien Bien Phu. C’était le lieu où se déroulait une longue et ardue bataille de 36 jours et nuits, qui coûta la vie de plusieurs soldats vietnamiens. Seulement au soir du 6 mai 1954, à la suite d’un combat décisif, le site a été libéré.

5. La tranchée d’opération du groupe des positions de Dien Bien Phu du commandement français, le lieu de travail du général De Castries. La position, la forme, la taille, la structure de la tranchée restent intacts au centre; de la cuvette de Dien Bien.

6. La colline de Him Lam, la position où s’est passée la première bataille de la campagne, se trouve au Nord-ouest de la vallée. Celle-ci a été libérée le 13 mars 1954.

7. La colline de Doc Lap: libérée le 15 mars 1954.

8. Les collines de C, D, E: où se déroulaient les batailles acharnées, restent intacts et faciles à reconnaître grâce aux grandes lettres indiquant leur nom : C, D, E. Sur la colline D1, est érigé le monument de la victoire de Dien Bien Phu.
9. Le poste de commandement de la campagne de l’armée vietnamienne du 21 janvier au 8 mai 1954, situé dans une forêt protogine dans la commune de Muong Phang. Le camp du général Vo Nguyen Giap, ceux de l’information et d’opérations y étaient plantés.

Ce sont des vestiges historiques qui ont été témoins des 55 jours et nuits de la longue et ardue résistance qui a fait une victoire glorieuse de l’armée et du peuple vietnamiens.

Le poste de commandement de la campagne de Dien Bien à Muong Phang

Le poste de commandement de la campagne de Dien Bien à Muong Phang

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Dien Bien

Situation: Le poste se trouve dans une forêt primitive à la commune de Muong Phang, district de Dien Bien, à 35km du centre de Dien Bien Phu.

Le poste de commandement de la campagne de Dien Bien à Muong Phang

Le poste de commandement de Muong Phang a bien rempli sa mission historique confiée par le Parti central vietnamien et le président Hô Chi Minh: la libération de Dien Bien Phu.

Le groupe du front de la campagne Tay Bac Automne Printemps 1953-1954, qui se composait du général de brigade, chef adjoint de l’état-major vietnamien Hoang Van Thai et du chef adjoint de la délégation des conseillers chinois Mai Gia Sinh a quitté Viet Bac pour Tay Bac le 6 décembre 1953.

Le 5 janvier 1954, le général Vo Nguyen Giap, le commandant en chef de la campagne de Dien Bien Phu est parti pour Tay Bac avec le conseiller Vi Quoc Thanh. Son premier point d’arrêt était la grotte Tham Pua (km 15, la route entre Tuan Giao et Dien Bien Phu). Ce poste de commandement avait été installé par le groupe du front depuis le 7 décembre 1953. Le 14 janvier 1954 à Tham Pua, le général Vo Nguyen Giap, sur maquette en sable, a donné l’ordre aux troupes militaires de suivre le tactique «attaque-éclair et victoire-éclair», selon laquelle il fallait combattre sur Dien Bien pendant 2 jours 3 nuits avec le déclenchement le 20 janvier 1954. Le 17 janvier 1954, le poste de commandement a été transféré à la source Huoi He (km 56 + 200 sur la route entre Tuan Giao et Dien Bien Phu), au village Na Tau, c’était le deuxième poste de commandement. En raison de quelques incidents, le déclenchement a été reporté du 20 janvier au 25 et puis au 26 janvier 1954. A 11h du matin du 26 janvier 1954, le général a décidé un changement de tactique, d’«attaque-éclair et victoire-éclair» à «attaque sûre avec pour but une victoire sûre». Cet ordre important a été transmis à tous les troupes à Dien Bien Phu. Le poste de commandement de Na Tau a été du 18 janvier jusqu’au 30 janvier 1954.

Le poste de commandement de la campagne de Dien Bien à Muong Phang

A l’aube du 31 janvier 1954, le poste de commandement de la campagne a été transféré de Na Tau à la commune de Muong Phang et y a été jusqu’au 15 mai 1954. C’était le troisième et ainsi le dernier poste de commandement de la campagne de Dien Bien Phu de l’armée populaire vietnamienne. Il se situe à 35km du centre de Dien Bien Phu (10km sur vol d’oiseau). Sur le sommet de Pho Ca, le général Vo Nguyen Giap a fait installer un poste observatoire, d’où on pouvait surveiller les activités sur la plaine de Muong Thanh.

Les sites à visiter y sont: Le poste de commandement de la campagne de Dien Bien à Muong Phang
– Le poste de la garde numéro 1.
– Le centre d’information.
– Le camp en reconnaissance d’opération.
– Le camp du général Vo Nguyen Giap, commandant en chef de la campagne.
– La tranchée traversant la montagne sur une longueur de 96m, reliant le camp du général Vo Nguyen Giap et celui du chef de l’état-major Hoang Van Thai.
– Le lieu de travail des conseillers chinois.
– Le camp du chef de l’état-major Hoang Van Thai.
– L’amphithéâtre.
– Le bureau politique.

Source : (Vietnam Dragon Travel)

Le poste de commandement

Le poste de commandement

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Dien Bien

Situation: Ce PC se situait au centre du complexe des positions de Dien Bien Phu, au milieu du champ de Muong Thanh, plus bas par rapport à la position du champ de bataille.

Le poste de commandement

Il y a plus de 50 ans, on pouvait voir le PC à partir de la colline, mais le combat pour y accéder était extrêmement long et ardu. Un système de défense entourait le PC. Un réseau de barbelés, 4 chars comme 4 blockhaus mobiles étaient en permanence à l’extérieur du PC.

La tranchée qui mesurait 20m de long et 8m de large se composait de 4 pièces servant à la fois du lieu de travail et l’habitation. Tout comme son origine, le PC est couvert des courbes en fer et des sacs contenant du sable. A l’époque des combats, il existait une tranchée reliant le PC avec le blockhaus du banian tronqué sur la colline A1. Les français ont souvent utilisé les bois pris des maisons des paysans et les sacs de sable pour couvrir leurs tranchées. Au PC, De Castries a reçu des hautes personnalités comme le premier ministre français Laniel, le président américain Eisenhower, le premier ministre britannique Churchil et beaucoup de journalistes internationaux connus. A 17h30 du 7 mai 1954, Ta Quoc Luat, chef de la compagnie 360, régiment 209, division 312 a capturé vivant le général De Castries, à la tête baissée sur la table dans un coin de la tranchée.

Le poste de commandement

Le poste de commandement

4 pièces des tranchées sont réservées au secrétariat de De Castries:

1. Hall 1:lieu de travail du lieutenant-colonel Pirotte, commandant des artilleries. Avant de passer en Indochine, celui-ci avait présenté à Navarre un plan d’opérations d’artilleries dans lequel il avait affirmé qu’au champ de bataille de Dien Bien Phu, aucun canon vietnamien pourrait tirer plus de 3 coups sans être anéanti. Pourtant, face aux offensives acharnées des artilleries vietnamiennes, il a du se suicider par une grenade dans une tranchée au bout du pont de Muong Thanh. De crainte que cette nouvelle pourrait déconcerter ses hommes, De Castries a dissimulé la vérité en informant Navarre que Pirotte avait été disparu avec son Jeep et puis il a fait l’enterrer au bout du pont de Muong Thanh.

2. Hall 2: lieu de travail du commandant de l’aviation française Séguin, qui était chargé d’assurer le fonctionnement des aéroports de Muong Thanh et Hong Cum et les défendre. Mais lui aussi, il a connu une défaite totale sur la bataille. Avant d’être anéanti, les français ont reçu principalement par voie aérienne, de 100 à 300 tonnes de marchandises et effectué entre 100 et 150 vols chaque jour. Devant les offensives à plusieurs reprises des vietnamiens et notamment la tranchée creusée par les soldats vietnamiens à travers la plaine de Muong Thanh coupant la piste, les français ont du envoyer les parachutes de ravitaillement dont beaucoup sont tombés entre les mains des soldats vietnamiens.

Le poste de commandement

3. Hall 3:lieu de travail de la secrétaire de De Castries. Avant d’être en fonction en poste du commandant en chef des troupes françaises à Dien Bien Phu, il avait demandé de travailler avec cette secrétaire. Elle était à la fois une infirmière et une journaliste. Après le déclenchement des combats, le 13 mars 1954, De Castries lui a permis de prendre l’avion pour revenir à Hanoi.

4. Hall 4: réservée à l’équipe de l’information et de la communication de l’armée française à Dien Bien Phu.

A la fin de la campagne de Dien Bien Phu, l’armée populaire vietnamienne a capturé vivant une prisonnière française unique, c’était l’infirmière De Galard. Avec la politique clémente de l’Etat vietnamien, celle-ci a été la première renvoyée en France.

Le monument de la victoire de Dien Bien Phu

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Dien Bien

Situation: Le monument de la victoire de Dien Bien Phu est érigé au sommet de la colline D1 au centre-ville de Dien Bien Phu.

Le monument de la victoire de Dien Bien Phu est l’image de trois combattants debout sur le quartier général du général De Castries, regardant vers les directions différentes, l’un au port d’armes, l’autre agitant le drapeau et le troisième prenant en ses mains un enfant portant des fleurs.

L’original du monument de l’auteur Nguyen Hai a été complété du slogan “détermination pour combat – détermination pour victoire” sur le drapeau, selon la proposition du général Vo Nguyen Giap.

Le monument de la victoire de Dien Bien Phu est une œuvre en cuivre, fabriquée par la compagnie de Doan Ket (district de Y Yen, province de Nam Dinh) sous la direction de M. Nguyen Trong Hanh. Les travaux de moulage ont pris 153 jours et se sont achevé le 19 février 2004. L’œuvre de poids total en cuivre d’environ 180 tonnes se compose de 12 pièces (dont la plus lourde pèse 40 tonnes, la plus légère pèse 6 tonnes et le drapeau pèse environ 20 tonnes), mesure 13,25 m de haut (son pied en béton non compris). Le monument pèse en tout environ 360 tonnes (la couverture en cuivre, l’intérieur en béton et en acier), le pied du monument mesure 17m de haut, 8m de large et 10m de long.

Le monument de la victoire de Dien Bien Phu

Le matin du 23 février 2004, un convoi de la Compagnie des services de transport N°2, appartenant au ministère des Transports publics, a transporté le monument à la ville de Dien Bien Phu. Le transport du monument était dur, avec les parcours routiers de plus de 600 km (Nam Dinh – Dien Bien). Le monument est arrivé midi le 12 mars 2004 à Dien Bien Phu. Commencent ensuite ses travaux de montage.

L’après midi du 12 avril, après 45 jours et nuits de travail, les ingénieurs et ouvriers de la Compagnie centrale des beaux arts ont terminé la dernière phase du montage de l’ouvrage le plus important de son genre au Vietnam avant de passer à la phase de l’installation.

Le monument de la victoire de Dien Bien Phu est érigé au sommet de la colline D1, un vestige historique de la campagne de Dien Bien – Printemps 1954, situé aujourd’hui au cœur de la ville de Dien Bien. Le monument est inauguré à l’occasion de la 50e anniversaire de la victoire de Dien Bien Phu (7 mai 1954 – 7 mai 2004).

Source : (Vietnam Dragon Travel)

La colline A1 de la bataille de Dien Bien Phu

La colline A1 de la bataille de Dien Bien Phu

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Dien Bien

Situation: La colline A1 se trouve à la ville de Dien Bien Phu, près du musée de la victoire de Dien Bien Phu.

Caractéristique: Parmi les 49 positions militaires de Dien Bien Phu, la colline A1 est considérée comme la plus fortifiée.

La colline A1 de la bataille de Dien Bien Phu

Il y avait 3 lignes pour y parvenir: celle du blockhaus du banian tronqué défendant l’accès au sommet de la colline (elle devient aujourd’hui l’accès principal de la route nationale au sommet de la colline); la deuxième ligne était réservée aux contre-offensives, la troisième était la tranchée souterraine très fortifiée pour réduit. Ces trois lignes se communiquaient par des tranchées. Lors du déclenchement des opérations sur la colline A1, n’ayant pas été au courant de l’existence des tranchées pour réduits au sommet de la colline et des créneaux pour tenir en lisière les offensives, les soldats vietnamiens ont combattu en longeant le bord de la source asséchée. En montant sur les deux tiers de la colline, beaucoup de soldats sont tombés, les vivants ne pouvaient pas continuer le combat (celui-ci qui durait 36 jours et nuits a coûté la vie de 2516 personnes), on peut y trouver aujourd’hui un monument commémoratif.

Profitant de la fusée éclairante de l’ennemi, les soldats vietnamiens qui ont découvert les tranchées pour réduits, ont donc décidé de changer de tactique en creusant une tranchée pour apporter les dynamites proche de la tranchée des ennemis. Les travaux étaient pénibles. Après avoir réalisé 47m, ils ont rencontré des anciennes fondations en brique (construites par les français avant 1940 quand ils ont envoyé des parachutistes pour occuper ce site). Etant persuadés que c’était bien l’endroit du réduit des ennemis, les soldats vietnamiens y ont installé 970kg de dynamites. A 8h30 du soir du 6 mai 1954, la pression de l’explosion a fait saigner des oreilles du capitaine Fugier qui s’est rendu en croyant que les vietnamiens avaient des nouvelles armes. L’explosion a laissé une grande fosse comme une excavation produite par une bombe, loin du sommet de la colline A1. Aujourd’hui, ce vestige est conserve pour visite touristique.

Source : (Vietnam Dragon Travel)