Posts Tagged ‘Circuit vietnam pas cher’

Le théâtre de marionnettes sur l’eau a Hanoi

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Hanoi ( Capitale de Hanoi)

Le théâtre de marionnettes sur l’eau a Hanoi: Les marionnettes sur l’eau a Hanoi: Les “rối nước” (marionnettes sur l’eau) sont une forme d’art originale apparue au Vietnam au Xe siècle. Le spectacle prend place sur une mare derrière un rideau en bambou peint, avec des marionnettes actionnées par des mécanismes complexes de perches et de fils. La musique est principalement constituée de percussions.

Temple des marionnettes sur l’eau

Les marionnettes sur l’eau ont vu le jour sous la dynastie des Ly (1010-1225). C’est un art qui est particulier au Vietnam. Beaucoup d’animation autour de l’étang du village. Paysans, artisans, petits commerçants, hommes, femmes, vieillards et enfants s’y sont donnés rendez-vous.

Cet endroit, d’habitude très calme, est aujourd’hui rempli de sons de tambours, de gongs et de quelques instruments de musique populaire : vièle à deux cordes, flûte traversière en bambou.

Un décor rouge, une eau verte ; des musiciens, des chanteurs, des conteurs ; des pétards et de la fumée; dragons et princesses, paysans et pécheurs, moment de la vie des champs, des hommes et des animaux, légendes !  Toutes ces historiettes jouées par des marionnettes sans fils apparents, racontées par les conteurs, accompagnées par la musique et les chants .

marionnettes sur l’eau a Hanoi

Le théâtre de marionnettes sur l’eau est une très ancienne tradition vietnamienne ; les spectacles se donnaient tant à la cour du roi que sur le lac des villages. Malgré des périodes difficiles, le Vietnam a su garder et retrouver cette belle partie de sa culture.

Website du théâtre: www.thanglongwaterpuppet.org

Adresse: 57b Đinh Tiên Hoàng, Hoàn Kiếm  Hanoï (à côté du lac Hoan Kiem)

Histoire de Hanoi

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Hanoi ( Capitale de Hanoi)

Histoire de Hanoi: L’histoire de Hanoi est une histoire touffue et mouvementée à travers beaucoup de dynasties .

A sa montée au trône en 1010, le roi Ly Thai Tô avait ordonné le transfert de la capitale depuis Hoa Lu, ouvrant une histoire millénaire de Hanoi.

Selon la légende, à son arrivée à la citadelle, le roi aurait vu un dragon prenant son essor. La citadelle de Dai La fut renommée Thang Long (le dragon prenant son envol)

Les rois prédécesseurs An Duong Vuong, deux Soeurs Trung, Ly Nam Dê et Ngô Quyên avaient choisi la zone de l’actuelle Hanoi pour installer la capitale vietnamienne.

Thang Long sous la dynastie des Ly (1010-1225)

En 1010, après son accession au trône, Ly Công Uân, qui régna sous le nom de Ly Thai Tô, déplaça la capitale de Hoa Lu (à 120 km au Sud de Ha Noi), considérée comme trop petite, à Dai La et décida de renommer la citadelle de Dai La en Thang Long . Avec ses “théories sur le développement” et sa vision nationale, Ly Công Uân choisit le terrain le plus favorable du pays pour construire un centre politique, socioéconomique et culturel.

Temple de la littérature à Hanoi

Thang Long sous la dynastie des Ly Sous la dynastie des Ly, la citadelle de Thang Long comprit trois murailles concentriques. La muraille extérieure fut baptisée “Dai La”, et celle de médiane “Hoang Thanh”, derrière laquelle se trouvaient le palais royal et le siège de la Cour. L’un des aspects caractéristiques de l’ancienne capitale fut de profiter au maximum des conditions naturelles et de créer une harmonie architecturale. Ses ouvrages étaient constitués d’un ensemble architectural de style modeste et adapté au climat du Vietnam.

En 1070, les Ly créèrent le Temple de la Littérature, puis l’Ecole du prince héritier, transformée par la suite en Quoc Tu Giam, la première université nationale.

De suite après la récuparation de l’indépendance, les Ly posèrent les bases de l’oeuvre culturelle et éducative, créant une éducation universitaire et plusieurs secteurs scientifiques, ouvrant ainsi l’ère de la civilisation de Dai Viet (Grand Viet). Thang Long se développait pour devenir le plus grand centre politique, économique et culturel du pays.

Thang Long sous la dynastie des Tran (1226-1400)

La dynastie des Tran mit fin au chaos, rétabli l’ordre politique comme social, et conserva Thang Long comme capitale du pays. Fortement endommagée par les luttes entre factions royales et politiques de la fin de la dynastie des Ly, la dynastie Tran restaura l’étendue de ses ouvrages majeurs et de la capitale. En 1253, le Quoc Tu Giam fut rétabli de même que l’Institut national des études fut créé. La dynastie des Trân instaura les écoles des arts martiaux

Les études de philosophie confucianiste se développaient. La science militaire constituait sous le règne des Tran un facteur de la culture de Dai Viet, créant l’esprit courageux de l’époque des Tran.

Grâce à un développement rapide de ses rues, de ses marchés, et de villages d’artisanat aux alentours, Thang Long connut une plus forte densité démographique pour devenir une grande capitale. Sous les Tran, la capitale Thang Long était une ville ouverte. De nombreux commerçants étrangers y sont arrivés pour faire des affaires, y compris des chinois, des musulmans, des javanais…

SONY DSC

Thang Long sous les dynasties des Lê, Mac et Lê Trung Hung (1428-1788)

La dynastie des Tran régna pendant 175 ans avant de perdre le pouvoir au profit du mandarin Ho Quy Ly. En 1397, Ho Quy Ly changea le nom de la capitale en Dong Do (capitale de l’Est) et édifia une autre dans la province de Thanh Hoa (à 150 km au Sud de Hanoi) appelée Tay Do (capitale de l’Ouest). Ainsi, durant les dix dernières années de la dynastie des Tran, le pays eût deux capitales, Dong Do et Tay Do.

En 1400, Ho Quy Ly prit définitivement le pouvoir pour régner en tant qu’empereur pendant sept années avant d’être détrôné et exilé en Chine avec son fils par les Ming chinois. Ainsi, après près de 500 ans d’indépendance, le pays s’est retrouvé vassal du Nord sous le règne des Ho.

En 1418, après neuf ans de lutte, les troupes de Lam Son réussirent à libérer les régions du Sud au Nord. Le Loi se proclama roi en 1428. Il s’installa de nouveau à Dong Do. Ce dernier prit le nom de Dong Kinh en 1430.

A l’extérieur de la citadelle royale, de nouveaux ouvrages architecturaux apparurent. L’architecture de l’époque des Lê fut un modèle d’harmonie. Les rues commerciales animées se développèrent, spécialisées en artisanats : tissage dans les villages Nghi Tam et de Thuy Chuong, papeterie à Yen Thai, étoffe teinte en pourpre à Hang Dao, peintures à Hang Trong…

En 1428, Lê Loi fit construire les locaux de Quoc Tu Giam. Le concours mandarinal y fut ouvert en 1442. Les lauréats furent honorés avec des rites tels que l’appel du nom en l’accrochant sur une liste d’or, la remise du bonnet et du manteau de mandarin.

Le Dai Viet sous la dynastie du roi Lê Thanh Tong (1460-1497) fut l’apogée d’un pays féodal indépendant. Cependant les dissensions au sein du régime des Le de la première période (Lê So) dès le début du 16e siècle constituèrent la cause du renversement du roi Lê par Mac Dang Dung (1572). En 1588, les Mac mobilisèrent trois fois la population dans le but de consolider les fortifications de la citadelle. Mais, au bout de quatre ans, sous prétexte d’être partisans du régime Lê, les hommes du seigneur des Trinh occupèrent la capitale et reprirent le nom de Thang Long. Mais si le roi Lê régna dans l’ancienne citadelle royale, les palais des seigneurs Trinh furent construits à l’extérieur, dans la partie ouest du lac de l’Epée restituée.

Malgré les changements politiques sous les périodes, Thang Long resta toujours le centre commercial le plus animé du pays. La population de Thang Long ne cessa de croître et des maisons à deux étages apparurent. C’est aussi la période où un grand nombre d’ouvrages architecturaux, notamment religieux, furent construits. En 1831, sous le règne du roi Minh Mang, Thang Long fut nommée Hanoi.

Thang Long – Hanoi sous le règne des Tay Son (1788-1802)

Fin 1788, la capitale et le pays Dai Viet durent faire face à l’agression des Qing. A partir de Phu Xuan (Hue), le roi Quang Trung diriga les forces Tay Son pour s’avancer vers le Nord et libérer Thang Long. Après sa victoire, le roiPagode Kim Lien sous la dynastie Tay Son Quang Trung fixa la capitale à Hue.

Le roi Quang Trung ordonna de rassembler des cadavres des Qing pour les enterrer et de réparer la pagode Boc pour recevoir leur baptême bouddhique. Il promulgua l’Ordonnance d’encouragement agricole incitant les gens à retourner dans leur pays d’origine pour défricher les terrains incultes et restaurer la production. Il édicta l’Ordonnance d’encouragement des études poussant les localités à ouvrir des écoles.  Bien qu’elle soit courte, l’histoire du règne Tay Son laissa des traces marquantes dans les pages de l’histoire de Hanoi.

105GareHanoi

Thang Long – Hanoi sous la dynastie des Nguyen et sous la domination française (1802-1945)

Profitant de la mort du roi Quang Trung (1792), un seigneur du Sud, Nguyen Anh, diriga ses forces à partir du Sud pour occuper Phu Xuan (1801) et Thang Long (1802), avant de se proclamer empereur. La capitale impériale des Nguyen fut Phu Xuan. Thang Long fut appelée Bac Thanh. En 1831, le roi Minh Mang (2e roi des Nguyen) établit la province de Hanoi dont le chef-lieu était le palais de Hoai Duc (ancienne citadelle Thang Long), Thang Long fut nommée Hanoi. Quoc Tu Giam (Université nationale) fut déplacée à Hue.

A la fin du 19e siècle, devant les actes d’agression des colonialistes français, de concert avec le peuple de tout le pays, Hanoi se souleva contre les envahisseurs. Sous la direction du généralissime Nguyen Tri Phuong et de son successeur, le gouverneur de Hanoi, Hoang Dieu, les Hanoïens luttèrent vaillamment contre les attaques des forces françaises. Cependant, la Cour des Nguyen, lâche, signa le Traité de paix (1883) reconnaissant la domination des Français dans tout le pays. Hanoi devint “protectorat” relevant du Bac Ky (Nord), placé sous la direction d’un résident supérieur français.

Thang Long sous la dynastie de Nguyen La politique d’exploitation coloniale de grande envergure des Français changea la physionomie de Hanoi du début du 20e siècle. Les infrastructures de base furent construites, dont réseaux de communication routier et ferroviaire, avec parmi eux le pont Doumer au-dessus du fleuve Rouge. L’ancienne citadelle fut détruite laissant la place aux zones militaires et offices publics.

Parallèlement à la création de rues, d’autres ouvrages de style européen furent construits, tels que le Palais du gouverneur, le Palais du résident supérieur, la Banque de l’Indochine, le Grand Théâtre, la Cathédrale Saint Joseph, la Poste, l’Ecole française d’Extrême-Orient, la gare de Hanoi…

Malgré les répressions barbares des colonialistes français, le mouvement de lutte du peuple hanoïen, particulièrement après la naissance du Parti communiste du Vietnam (février 1930), ne cessa jamais. Le 19 août 1945, des dizaines de milliers de Hanoïens de la ville intra-muros et de la banlieue déferlèrent dans les rues pour conquérir le pouvoir.

Hanoi à l’époque d’Hô Chi Minh

Le 2 septembre 1945, à la place Ba Dinh, Hanoi, le Président Hô Chi Minh proclama la déclaration d’indépendance, marquant la naissance de la République démocratique du Vietnam. En 1946, lors de sa première session, l’Assemblée nationale fit de Hanoi la capitale du Vietnam.

Un peu plus d’une année suivante, les Hanoïens furent confrontés au retour des colonialistes français. Le minuit du 19 décembre 1946, les forces armées et la population de Hanoi faisaient feu pour commencer la résistance nationale.

2batrung

Après huit ans de longue lutte, le 10 octobre 1954, Hanoi fut libérée. Après sa libération, Hanoi commença son processus de restauration et d’édification de l’économie. La physionomie de la ville changeait de jour en jour.

Au milieu de l’année 1966, les impérialistes américains élargirent leur agression vers le Nord et bombardèrent la capitale. En mars 1968, les impérialistes américains furent obligés de déclarer la fin des bombardements dans le Nord au-dessus du 20e parallèle.

Hanoi actuellement Le 2 septembre 1969, le Président Hô Chi Minh décéda. Le 9 septembre 1969, plus de 100 000 cadres et habitants de la capitale et de nombreux amis étrangers se réunirent à la place Ba Dinh pour rendre hommage au leader éminent du pays.

En avril 1972, la capitale devint, encore une fois, la cible des bombardements aériens américains. Les forces armées et les habitants détruisirent un grand nombre d’appareils ennemis, et cet épisode est resté célèbre sous le nom de “Diên Biên Phu aérien”.

Le 30 avril 1975, la campagne Hô Chi Minh se termina avec succès, libérant totalement le Sud Vietnam et réunifiant le pays.

En avril 1976, l’Assemblée nationale décida de prendre Hanoi comme la capitale de la République socialiste du Vietnam.

Tout au long de 1000 ans d’histoire de Hanoi, Thang Long – Hanoi était toujours un centre politique, économique et culturel du pays.

Monuments histoiriques à découvrir en ville Hanoi

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Hanoi ( Capitale de Hanoi)

Monuments histoiriques à découvrir en ville Hanoi: Près du centre de la capitale , il y a beaucoup des sites à visiter . Vous pouvez faire un tour à moto ou bien à vélo pour profiter de l’ancienne beauté de cette ville millénaire .

Temple de la littérature  

Temple de la littérature à Hanoi

Construit en 1070 , le Temple de la Littérature a été connu comme la première université du Vietnam . On compte aujourd’hui 82 stèles honorant les lauréats des concours de recrutement à la fonction publique , qui se sont déroulés à la capitale entre 1442 et 1779, soit 82 promotions.

  • Horaire d’ouverture : 08h00-17h00 (du novembre au mars) ; 07h30-18h00 (d’avril au octobre), exclus le dimanche.
  • Adresse : 58 Rue Quoc Tu Giam, district Dong Da, Hanoi
  • Prix de billet : environ 25.000VND/billet (tarif 2013)

Opéra de Hanoi

Opéra de Hanoi - l’un des monuments architecturaux coloniaux

L’Opéra de Hanoi est l’un des monuments architecturaux coloniaux encore bien conservé jusqu’à nos jours . Construit en 1911 par l’inspiration de l’architecture de l’Opera de Paris , il est aujourd’hui le plus grand théâtre de la capitale .

  • Adresse : 1 Rue Trang Tien , Chuong Duong , district Hoan Kiem , Hanoi

Maison Centrale – prison de Hoa Lo

Maison centrale - prison de Hoa Lo

Construite en 1896 par les Français , depuis 1945 , elle est appartenue à l’état vietnamien . Pendant la guerre d’invasion de la militaire américaine au Vietnam cette prison fut utilisée pour emprisonner les pilotes américains . En disposant une grande valeur historique et culturelle , la Maison centrale est devenue un endroit incontournable de visite à Hanoi .

  • Horaire d’ouverture : 08h00-16h30 (du mardi au dimanche)
  • Entrée: 5.000 VNĐ (tarif 2013)

Lac Hoan Kiem et Temple de Ngoc Son

Le lac Hoan Kiem – première image que le mot Hanoi évoque chez les hanoiens habitant loin du pays

Le lac Hoan Kiem , appelé le lac de l’épée restituée , est sans doute la première image que le mot Hanoi évoque chez les Hanoiens habitant loin du pays et la première source d’inspiration des romantiques .

Adresse : rue Dinh Tien Hoang , district Hoan Kiem , Hanoi

Horaire d’ouverture : 08h00-17h00

Prix de billet : 20.000VND/billet , gratuit pour les enfants moins de 15 ans . (tarif 2013)

Environs d’Hanoi

Ancien village de Duong Lam: Situé à 50 kilometres à l’Ouest de Hanoi , ce village a été reconnu patrimoine national en 2006 .

Pour aller à l’ancien village de Duong Lam , vous pouvez prendre le moto ou le bus ( du centre ville à Son Tay ) , et puis vous allez en moto taxi ou taxi pour rentrer au village .

Prix de billet : 20.000-25.000 VND/personne (tarif 2013)

Village de soie Van Phuc: Situé à une quinzaine de kilomètres du centre de Hanoi , le village de Van Phuc est le fameux village de soie depuis plus d’un millénaire .

Depuis environ 10 ans , ce village est une destination de prédilection des voyageurs , surtout des étrangers .

Village de Bat Trang: Se trouvant à une vingtaine de kilomètres à l’est de Hanoi , le village de porterie Bat Trang existe depuis plus de 500 ans . Les produits de Bat Trang sont exportés dans tout l’Asie .

La visite de Bat Trang permet aux voyageurs de comprendre le processus de production des objets de porterie et aussi d’assister à toutes les étapes de fabrication .

Les meilleurs musées à Hanoi

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Hanoi ( Capitale de Hanoi)

Les meilleurs musées à Hanoi: Hanoi, Visiter les sites culturelles à comprendre l’histoire du Vietnam, la culture vietnamienne et découvrir les coutumes des ethnies, allez immédiatement les musées à Hanoi .

 1- MUSEE D’ETHNOGRAPHIE

Issu de la coopération franco-vietnamienne, le musée d’Ethnographie a été implanté sur un site large de 3 hectares. Il est divisé en deux parties : l’une à l’intérieur et l’autre en plein air. Le musée d’Ethnographie a pour vocation de présenter la vie, les mœurs et coutumes des 54 ethnies du Vietnam. Ce musée permet d’immortaliser les peuples du Vietnam, ainsi que faire découvrir le patrimoine culturel du pays aux visiteurs internationaux et aussi locaux.

Musée d’ethnographie – fruit d’une coopération franco-vietnamienne

Musée d’Ethnographie du Vietnam ou Bao tang dan toc hoc Viet Nam

  • Nguyen Van Huyen , Cau Giay , Hanoi
  • Tel : 04 38 36 03 52
  • Horaires d’ouverture : tous les jours saufs le lundi de 08h30 à 17h30
  • Entrée : 40 000 VND (tarif 2013)

 2- MUSEE DES BEAUX-ARTS 

Construit par les Français dans les années 1930, ce musée est abrité dans l’ancien bâtiment du lycée des jeunes filles à l’époque coloniale. Il offre aux visiteurs une vue panoramique sur les caractéristiques et l’évolution de l’art vietnamien.

Le musée des Beaux Arts à Hanoi

Musée des Beaux-Arts ou Bao tang My Thuat

  • 66 Nguyen Thai Hoc, Ba Dinh, Hanoi
  • Tel : 04 38 51 32 90
  • Horaires d’ouverture : 08h30 à 17h00 tous les jours, fermé le lundi.
  • Entrée : 10 000 VND (tarif 2013)

 3- MUSEE DE HO CHI MINH 

Situé tout près du mausolée de Ho Chi Minh , ce musée est considéré comme un des lieux les plus incontournables à visiter Hanoi.

La visite de ce musée est notamment indispensable pour ceux qui veulent comprendre la vie et les actions révolutionnaires du grand leader du Vietnam – l’oncle Hô.

Le musée Ho Chi Minh est considéré le lieu le plus incontournables à visiter Hanoi

Musée de Ho Chi Minh ou Bao tang Ho Chi Minh

  • 19 Ngoc Ha , Ba Dinh , Hanoi
  • Tel : 04 38 46 37 57
  • Horaires d’ouverture : de 08h00 à 11h00 et de 13h30 à 16h00 , du mardi au jeudi et le samedi . De 07h30 à 11h00 et de 13h30 à 16h30 le dimanche .
  • Entrée : 10 000 VND (tarif 2013)

 4- MUSEE D’HISTOIRE

Situé près du théâtre municipal de Hanoï, le musée de l’Histoire est installé dans un ancien bâtiment colonial de l’école française d’Extrême-Orient. La visite de ce musée représente une façon concrète et vivante du processus de développement du pays.

Le musée d’Histoire – un musée à Hanoi qui retrace tout le processus de développement du pays

Musée de l’Histoire du Vietnam ou Bao tang Lich su

  • 1 Trang Tien, Hoan Kiem, Hanoi
  • Tel : 04 3 25 35 18
  • Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche , de 08h00 à 11h00 et 13h30 à 17h00
  • Entrée : 10 000 VND (tarif 2013)

 5- MUSEE DE LA FEMME VIETNAMIENNE 

Situé en plein cœur de la capitale Hanoi, le musée de la Femme vietnamienne affirme le rôle très important des femmes dans la culture vietnamienne et aussi dans l’histoire du pays .

En visitant ce musée, vous pouvez découvrirde différentes traditions, les coutumes de mariage, ainsi que l’importance de la femme dans la famille vietnamienne et admirer les costumes féminins selon l’évolution de l’histoire.

Musée de la femme vietnamienne - un musée a reçu la certification d’excellence 2012 de Tripadvisor

Musée de la Femme vietnamienne ou Bao tang phu nu Viet Nam

  • 36 Ly Thuong Kiet , Hoan Kiem , Hanoi
  • Tel : 04 38 25 99 35
  • Horaires d’ouverture : 08h00 à 16h30 tous les jours, le lundi exclu
  • Entrée : 30 000 VND (tarif 2013)

Les cyclo-pousse à Hanoi Sans souci

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Les cyclo-pousse à Hanoi Sans souci: Depuis plusieurs années, les cyclo-pousse de tourisme portant sur leur capote l’inscription « Sans Souci » sont le moyen de transport préféré des touristes étrangers visitant Hanoi. Mais peu de gens connaissent l’histoire de leur naissance…

Jamais on n’a vu autant de cyclo-pousse « Sans Souci » à Hanoi. A tout moment, on peut rencontrer dans les rues de la capitale des touristes étrangers confortablement installés dans ces véhicules bien aménagés.

Ces cyclo-pousse sont pour eux un moyen de transport à la fois pratique et pittoresque. Le directeur de la Compagnie des cyclo-pousse « Sans Souci », Dô Anh Thu, explique que: « Après le lancement de la politique de Rénovation du pays (Dôi moi), les touristes sont venus de plus en plus nombreux à Hanoi.

Les cyclo-pousse à Hanoi Sans souci

Au début des années 90, je conduisais mon cyclo-pousse dans les rues de la capitale. Ma première cliente étrangère fut une Française, Mme Danielle Santal si je me rappelle bien. Trouvant ce service commode, elle m’a loué pour une durée de huit mois, le temps de son séjour à Hanoi… C’est alors que me vint l’idée de créer une formation de cyclo-pousse au service des touristes étrangers. »

Dô Anh Thu commença par chercher des partenaires et remettre à neuf les cyclo-pousse détériorés: caisse inox, jantes chromées, siège rembourré, capote rouge. L’inscription « Sans Souci » à l’avant des véhicules doit attirer l’attention et susciter la curiosité… (le château de Sans Souci, un petit palais situé à 2 km de Potsdam, en Allemagne, est une imitation du château de Versailles). Les conducteurs de cyclo-pousse « Sans Souci » étant en contact permanent avec des étrangers, Dô Anh Thu leur fait apprendre les phrases les plus usuelles en anglais et en français pour converser avec leurs clients.

En 2002, Dô Anh Thu fonda la Compagnie des cyclo-pousse de tourisme « Sans Souci » à partir d’un groupe de cinq membres. Il dirige maintenant plus de 160 conducteurs. Sa Compagnie a signé des contrats avec près de 200 agences touristiques et a eu l’honneur de transporter d’importants personnages et délégations comme le Premier ministre de la République tchèque Milos Zeman, une délégation du gouvernement britannique, les personnes accompagnant le Président Jacques Chirac lors de sa visite au Vietnam, une délégation conduite par le Premier ministre singapourien.

Découverte de Hanoi en bus

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Découverte de Hanoi en bus: À Hanoi, les premiers bus ont été mis en circulation en 2001, répondant à une demande importante de la population. Aujourd’hui, ils sont utiles non seulement pour les habitants mais aussi pour les touristes qui souhaitent découvrir lacapitale.

Le bus a bien des avantages dont ne disposent pas les autres moyens de transport, tout le monde le sait. Mais à Hanoi, ils sont décuplés.

Les voyageurs étrangers trouvent à Hanoi des prix souvent très inférieurs à ceux pratiqués dans leur pays : entre 6.000 et 40.000 dôngs l’aller-retour, en fonction de la longueur du trajet. Par ailleurs, c’est une manière bien pratique d’éviter la moto, souvent effrayante pour les primo-arrivan.

Découverte de Hanoi en bus

Cependant, pour profiter de votre voyage, ayez à l’esprit quelques règles élémentaires : éviter les heures de pointes et choisissez plutôt de voyager entre 5h00 et 6h00, entre 8h00 et 11h00 ou entre 13h00 et 17h00 ; n’emportez pas d’objets de valeurs ou des sommes d’argent importantes (les pickpockets sont friands des bus) ; préparer des petites coupures pour acheter votre ticket.

Voici quatre « city-tours » possibles :

1. Départ de la station My Dinh :
Les touristes peuvent prendre le bus no 33 pour aller au lac Hô Tây. D’ici, ils peuvent se promener autour du lac de l’Ouest, visiter la pagode de Trân Quôc, ou le lac Truc Bach, goûter le Pho Cuôn de Ngu Xa, puis aller à pied vers les rues Phan Dinh Phung et Hoang Diêu. Reprendre ensuite le bus 33 pour la rue Lê Hông Phong, le musée Hô Chi Minh, le temple de l’ex-président Hô Chi Minh, le parc Lénine, le musée de Beaux-arts, etc. Ensuite, dans la rue Nguyên Thai Hoc, emprunter le bus 2 pour atteindre le Théâtre municipal et les boutiques de cadeaux des rues Hàng Gai et Câu Gô. Enfin, emprunter la ligne 46 pour rejoindre le parc Hoà Binh, le pont Thang Long et la muraille ancienne de Cô Loa.

Le place de Ba Dinh.

2. Départ de la station Long Biên :
D’ici, les touristes peuvent prendre la ligne 15 pour visiter le vestige historique de Dên Soc et la zone touristique de Viêt Phu Thanh Chuong. Ensuite, le bus N°17 les mènera tout droit vers le village de céramique de Bat Tràng.

3. Départ de la station Yên Nghia :
Les touristes peuvent prendre le bus N°75 pour faire un voyage le long de la nationale 21B et visiter la pagode Huong (pagode des parfums). Elle se trouve à environ 60km au sud du centre de Hanoi.

4. Départ de la station de Trân Khanh Du : 
Prendre l’autobus no 35 pour visiter le parc Thông Nhât, le Centre national du cinéma, le parc Hoà Binh. Le long de l’autoroute Bac Thang Long se trouve le temple Hai Bà Trung (deux sœurs Trung).

Une nouvelle manière de voyager qui sort des sentiers battus et vous fera voir le Vietnam sous un autre jour.

Pont Long Biên, Hanoi

Pont Long Biên, Hanoi

Lào Cai et ses atouts touristiques

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Lào Cai et ses atouts touristiques: «Pour mettre en avant ses potentiels et développer davantage le tourisme local, la province de Lào Cai coopère depuis des années avec des partenaires étrangers, notamment la province du Yunnan (Chine), la région d’Aquitaine (France), l’Organisation d’aide au développement des Pays-Bas», indique Trân Huu Son, directeur du Service provincial de la culture, du sport et du tourisme.

La province montagneuse de Lào Cai (Nord-Ouest) regorge de sites désormais connus à l’international : Bac Hà, Bát Xát, Muong Khuong, et Sa Pa. Le résultatd’une volonté politique en faveur du développement du tourisme local, qui passe notamment depuis 2007 par des partenariats avec des institutions étrangères.

Cette maison est située sur une petite colline.

«Pour mettre en avant ses potentiels et développer davantage le tourisme local, la province de Lào Cai coopère depuis des années avec des partenaires étrangers, notamment la province du Yunnan (Chine), la région d’Aquitaine (France), l’Organisation d’aide au développement des Pays-Bas», indique Trân Huu Son, directeur du Service provincial de la culture, du sport et du tourisme.

Ainsi, fortes de leurs nombreux points communs, leur paysage naturel, leur culture, les provinces de Lào Cai et Yunnan ont co-organisé plusieurs colloques et séminaires, et ont signé des contrats pour lancer de nouveaux circuits. Dans cetteoptique, elles souhaitent non seulement diversifier leurs produits touristiques, mais aussi attirer les investisseurs.

Lào Cai collabore également avec d’autres services comme le Département du tourisme du Hekou, l’Institut de recherche et d’urbanisme du tourisme de la ville de Guilin, etc.

En outre, l’Organisation d’aide au développement des Pays-Bas a soutenu la province vietnamienne afin de développer efficacement le modèle de tourisme communautaire dans les communes de Ban Hô, Ta Phin et Ta Van du district de Sa Pa.

D’après les experts, la stratégie d’intégration régionale et mondiale mise en œuvre par Lào Cai depuis 2007 lui donne une nouvelle dimension touristique et économique. Ces dernières années, d’importants séminaires et conférences ont été organisés, ainsi que des événements culturels, notamment les foires du commerce Vietnam-Chine, du tourisme de Hô Chi Minh-Ville (ITE HCMC), du tourisme de Hanoi (VITM Hanoi), du tourisme de Kunming, etc. Ces manifestations ont permis de faire connaître la province et de la valoriser auprès des professionnels du secteur touristique.

Selon les statistiques, durant les huit premiers mois de 2013, la province de Lào Cai a accueilli environ 700.000 touristes, dont 300.000 étrangers, pour un bénéfice total estimé à 1.500 milliards de dôngs, dont 700 milliards émanant des touristes internationaux. Des chiffres en croissance depuis plusieurs années.

Sa Pa fête cette année son 110e anniversaire et Lào Cai souhaite en profiter pour organiser d’ici la fin de la saison une série d’activités culturelles et touristiquesoriginales. Objectif : franchir le cap du million de touristes en 2013.