Posts Tagged ‘Guide francophone Saigon’

Hanoi attire les touristes

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Hanoi attire les touristes: Le Service de la culture, des sports et du tourisme de Hanoi a affirmé le 27 juin qu’il accélèrera l’amélioration de son environnement du tourisme afin d’attirer davantage de visiteurs lors d’une conférence sur la mise en œuvre des tâches d’ici à la fin de l’année.

Vietnam airline

En juillet prochain, ce service inaugurera le centre d’assistance aux touristes afin de résoudre les cas d’escroquerie, de racolage et de vol de biens, mais aussi pour leur fournir toutes les informations nécessaires.

Il renforcera également le contrôle des pensions et petits hôtels, ainsi que des voyagistes implantés dans l’ancien quartier afin de remédier aux cas de tromperie des touristes.

Lors de cette conférence, le chef adjoint de l’Administration nationale du tourisme du Vietnam, Nguyên Manh Cuong, a remis à ce service le certificat reconnaissant Hanoi en tant que l’une des 25 destinations préférées des internautes du site TripAdvisor.

La fete a Van Mieu

Depuis le début de cette année, Hanoi, un des hauts lieux du tourisme national, a attiré 8,33 millions de touristes, soit une croissance de 9% en glissement annuel, dont 1,03 million d’étrangers (+ 15%).

Les touristes d’Australie, de République de Corée, du Japon, des États-Unis et de France sont les plus nombreux, ce qui montre que la capitale est devenue une destination attrayante pour les étrangers.

En 2013, Hanoi prévoit d’accueillir 15,5 millions de visiteurs dont 2,25 millions d’étrangers. En 2012, avec 2,1 millions de visiteurs étrangers, elle a réalisé sa meilleure année touristique de son histoire.

Selon le plan de développement du tourisme de Hanoi à l’horizon de 2020 et sa vision pour 2030, ce secteur doit devenir un secteur important de l’économie locale.

Circuit en cyclopousse

La capitale table sur 16,7 millions de touristes, dont 14,2 millions de Vietnamiens en 2015, 21,1 millions en 2020, et 31,3 millions en 2030. Le chiffre d’affaires de ce secteur devrait s’élever respectivement à 2,1, 3,8 et 8,9 milliards de dollars.

Les rizières en terrasse Hoàng Su Phi

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Les rizières en terrasse Hoàng Su Phi: Hoàng Su Phi à Hà Giang (Nord) existent depuis trois siècles. Elles n’ont rien à envier à celles de Bali et du pays Toraja à Sulawesi.

Les rizières en terrasse Hoang Su Phi

Les rizières en terrasses de Hoàng Su Phi couvrent six communes : Ban Luôc, San Sa Hô, Ban Phùng, Hô Thâu, Nâm Ty et Thông Nguyên. Des générations de paysans ont aménagé le paysage, déboisé, creusé des canaux d’irrigation, terrassé les collines en gradins pour y cultiver le riz. On peut dire qu’elles constituent un des paysages les plus impressionnants du Vietnam. Leurs bâtisseurs ne sont autres que les ethnies La Chi, Dao et Nùng, qui se sont passés le relais de génération en génération.

a7 guide francophone hanoi

Selon le directeur du Service de la culture, des sports et du tourisme de la province de Hà Giang, Nguyên Trùng Thuong, les rizières en gradins de Hoàng Su Phi ont trois particularités que celles de Mù Cang Chai et Sa Pa, aussi très réputées, n’ont pas encore. La première est d’abriter la plus grande rizière en gradins du pays, de près de 200 ha dans la commune de Ban Luôc. Le deuxième concerne la surface totale, de 764,8 ha. À noter qu’elles existent depuis plus de 300 ans et qu’il y a des hameaux La Chi, Nùng et Dao à proximité immédiate. Le troisième est le dénivelé : jusqu’à 1.500 m de la vallée aux crêtes. Ces rizières possèdent des milliers de gradins séparés d’un mètre les uns des autres, notamment dans la commune de Ban Luôc.

À chaque ethnie sa rizière

1-guide francophone hanoi-recolte du riz

Les rizières en terrasses de Hoàng Su Phi ont non seulement des valeurs matérielles mais aussi historiques, culturelles et esthétiques.

«Quand on les examine de près, on peut deviner quelle ethnie minoritaire les a conçues. Celles des Dao et Nùng alternent avec des zones de forêt, alors que celles des La Chi sont souvent à proximité de chez eux. C’est la raison pour laquelle, du centre du chef-lieu de Hà Giang à Hoàng Su Phi, on voit des rizières d’un jaune profond entourées de forêt. Quel paysage magnifique, je ne m’en lasse jamais !», s’exclame Nguyên Viêt Tuân, responsable de la culture du district de Hoàng Su Phi.

1-guide francophone hanoi

Les rizières en gradins de Hoàng Su Phi sont belles toute l’année, vertes quand le riz est jeune et dorées quand il est mûr. Elles sont un sujet d’inspiration inépuisable pour les artistes et photographes.

Selon le vice-président du Comité populaire de la province de Hà Giang, Sèn Chin Ly, le grand tournant dans le développement économique du district de Hoàng Su Phi a été la reconnaissance en septembre 2012 de ces rizières en tant qu’héritage national. Actuellement, Hà Giang compte 16 patrimoines nationaux. Autant d’atouts de poids pour développer le tourisme local.

9 guide francophone hanoi

a2 guide francophone hanoi

La grotte des Bouts de bois

Grotte des Bouts de bois

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Quang Ninh

Situation: La Grotte des Bouts de bois (grotte Dau Go) est située sur l’île des Bouts de bois, autrefois surnommée Canh Doc, dans la baie d’Halong, province de Quang Ninh.

La grotte des Bouts de bois

La grotte des Bouts de bois: Le nom de la grotte tire son origine d’une histoire populaire de la guerre de résistance contre les envahisseurs Yuans-Mongols. À la veille d’une bataille décisive, Trân Hung Dao reçut l’ordre de préparer plusieurs lances affûtées, destinées à être plantées le long de la rivière Bach Dang. Plusieurs morceaux de ces armes seraient encore dans la grotte, qui a été baptisée la grotte des Bouts de bois.

Le marché de Ky Lua

Marché Ky Lua Lang Son

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Lang Son

Situation: Le Marché Ky Lua Lang Son se trouve dans le centre-ville de Lang Son.

Marché Ky Lua Lang Son

Le marché est depuis des centaines d’années le centre commercial préféré des habitants de la région et des alentours.

C’est aussi un lieu d’échanges culturels pour les minorités ethniques. Les jours de marché les jeunes gens des ethnies Tay, Dao et Nung, y affluent joyeusement pour faire des achats, se rencontrer et discuter. Pour les visiteurs de passage dans la région, le marché de Ky Lua constitue une occasion immanquable de connaître ces groupes ethniques et d’acheter quelques souvenirs du voyage.

L’éthnie Pu Peo

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Population

1Nom : Pu Peo (Ka Beo, Penti, et Lo Lo)

Population : 705 habitants (l’an 1999)
Région : Dans les districts Meo Vac, de Yen Minh et de Dong Van dans la province de Ha Giang (près de la frontière sino-vietnamienne)

L’éthnie Pu Peo
Les maisons sont souvent construites en petits groupes à proximité d’un village Hoa ou H’mong. Chaque lignée porte un nom qui la distingue des autres. La société Pu Peo est patriarcale; le père ou le mari est le chef de la famille. Le peuple accorde une grande importance au culte des ancêtres. De petits pots de terre représentant chaque génération sont souvent placés sur l’autel dans les maisons.

La langue des Pu Peo ressemble à celle des Co Lao, des La Chi et des La Ha, et, elle appartient au groupe linguistique Kadai. Tous les ans, au début de la saison des récoltes les habitants organisent des cérémonies lors desquelles ils se recueillent pour la paix. Cette cérémonie commence lors de la nouvelle année dans la première moitié du premier mois lunaire et continue jusqu’au cinquième jour du cinquième mois lunaire.

La minorité Pu Peo est l’un des seuls groupes ethniques qui se sert encore des tambours de bronze. Selon leurs coutumes, les hommes et les femmes ont des tambours différents.

Les vêtements traditionnels de la femme ont des couleurs vibrantes. Elles portent des foulards, des jupes, des vestes et des tabliers. Quant aux hommes, ils ont le même mode vestimentaire que d’autres minorités ethniques de la région.

Les Pu Peo font la culture sur brûlis et les cultures en terrasses. Ils font pousser du maïs, du riz, du seigle et des fèves. Parmi leurs outils de travail, ils comptent la pioche et la charrue. Les buffles et les boeufs aident aussi dans les travaux quotidien. L’aliment de base est la farine de maïs passée à la vapeur.

L’éthnie Pa Then

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Population

1Nom : Pa Then (Pa Hung et Tong)

Population : 5 569 habitants (l’an 1999)
Région : Dans les provinces de Ha Giang et Tuyen Quang

L’éthnie Pa Then

Les Pa Then habitent des maisons sur pilotis ou en partie au sol et l’autre sur pilotis. Le mariage entre un homme et une femme de la même lignée est strictement interdit. Selon les coutumes, le marié doit habiter dans la famille de sa femme quelque temps après les noces. Si le couple ne conçoit pas un fils, l’homme continuera à vivre dans sa belle famille et à honorer les ancêtres de sa femme. La moitié des enfants prennent le nom de famille du père et le reste le nom de la mère.

Les Pa Then font le culte des ancêtres à la maison. Ils rendre hommage aux esprits de la pluie, de la terre et de la culture du riz, et, à l’âme de leurs ancêtres.

Les Pa Then appartiennent au groupe linguistique Mong-Dao. Le peuple a réussit à préserver un riche héritage folklorique à l’aide de légendes, de chansons, de berceuses et de danses. Ils ont aussi plusieurs instruments de musique tels que des flûtes de pans, des instruments à corde appelés “tay nhay” et des flûtes en bambou.

Les vêtements traditionnels sont très colorés. Les hommes portent le chemisier, les pantalons de couleur indigo et de foulards. Les femmes se vêtissent de jupes longues et de blouses. Elles portent leurs cheveux dans un turban décoré de motifs multicolores.

Les Pa Then vivent principalement de la culture sur brûlis. Le maïs et le riz sont les aliments de base.

L’éthnie H’Mong

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Population

1Nom : H’Mong (H’Mong Do (H’Mong rouge), H’Mong Trang (H’Mong blanc), H’Mong Lenh (H’Mong Hoa), H’Mong Si, H’Mong Den (H’Mong noir), H’Mong Sua (H’Mong Man)

L’éthnie H’Mong

Population : 787 604 habitants (l’an 1999)
Région : Les provinces de Ha Giang, de Tuyen Quang, de Lao Cai, de Yen Bai,de Lai Chau, de Son La, de Cao Bang et de Nghe An.

L’éthnie H’Mong

Chaque lignée a un chef. Le mariage est libre mais les mariages consanguins sont interdits. Il y a peu de divorces.

La langue H’Mong appartient au groupe H’mong-Dao. Cette ethnie habite dans des maisons construites au sol. Elle mange de la viande séchée et des plats menamen et thang ce sont spécifique à leur culture. Le Nouvel an tombe au mois de décembre. Ils ne mangent pas de légumes pendant les trois jours de fête. La flûte de pan est un instrument populaire.

Les H’Mong confectionnent principalement leurs vêtements à la _top avec le chanvre qu’ils tissent eux-mêmes. La femme porte une jupe plissée très ample, une veste ouverte sur la poitrine, un plastron au dos, un tablier sur le devant de la jupe et des jambières.

L’activité économique repose sur la culture sur brûlis et en terrasse dans certaines localités. Les H’Mong cultive aussi le chanvre et des herbes médicinales.