Posts Tagged ‘Ville Hanoi’

Tourisme du Vietnam à bonnes ambitions

Tourisme du Vietnam à bonnes ambitions

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Tourisme du Vietnam à bonnes ambitions: Riches traditions culturelles, nombreux sites et fêtes originales, Hanoï a beaucoup à offrir aux touristes. La ville a pris de nombreuses mesures afin de faire du tourisme l’un de ses secteurs majeurs d’ici à 2020.
Hanoï est une ville fascinante. Fondée sur la rive droite du fleuve Rouge, la  ville millénaire  est le centre politique, culturel et religieux du pays. Presque dix ans après la mise en œuvre du plan de développement du tourisme de Hanoï pour la période 2007-2015, le nombre de touristes étrangers a connu une croissance de 10% par an.
Reconnue «Ville de paix», Hanoï apparaît depuis de nombreuses années sur les listes des destinations touristiques attrayantes d’Asie et du monde établies par les plus prestigieux sites de voyage en ligne. Le site web TripAdvisor, par exemple, a classé Hanoï à la 4e place des dix premières destinations touristiques du monde en 2015 et au Top 10 des destinations touristiques à prix raisonnable en 2016.
Un tourisme du Vietnam endormi sur ses lauriers
Pourtant, la croissance du secteur du tourisme n’est pas à la hauteur de ses potentiels. Outre la modeste qualité des services et les faiblesses de gestion, Hanoï manque de produits spécifiques, de complexes touristiques aux normes internationales. Par ailleurs, certains problèmes de sécurité et d’environnement nuisent également à son image.
Le plus souvent, la ville est un point de chute de quelques jours pour les touristes, avant de se rendre dans d’autres localités. Le séjour est court et les dépenses guère élevées.
Le tourisme dans les villages de métiers mérite une mention spéciale, mais seulement deux d’entre eux – Bat Trang et Van Phuc – sont devenus des destinations touristiques majeures.
«Le tourisme à Hanoï n’a connu aucun changement en dix ans, avec comme destinations principales le mausolée Hô Chi Minh, la pagode au pilier unique, le temple de la Littérature et le Vieux quartier. Le soir, on va regarder un spectacle de marionnettes sur l’eau, on se promène dans le Vieux quartier et on retourne à l’hôtel», une touriste française.
Selon certaines données, comparé à Hanoï, le nombre de touristes étrangers à Bangkok est six fois supérieur, trois fois à Kuala Lampur et cinq fois à Paris.
Avoir les moyens de ses ambitions: La capitale entend développer ses points forts pour devenir une destination sécuritaire, hospitalière, attrayante et de qualité. Concrètement, Hanoï ambitionne accueillir, en 2020, 30 millions de touristes, dont 5,7 millions d’étrangers soit une augmentation moyenne de 8-10% par an. Son chiffre  d’affaires devrait atteindre 120.000 milliards de dôngs, soit une hausse moyenne de 15-17% par an.
Pour atteindre ces ambitieux objectifs, la capitale compte sur la mise en place de nombreux projets et la multiplication des activités de promotion.

Tourisme du Vietnam à bonnes ambitions

Tourisme du Vietnam à bonnes ambitions

Le plan de développement du tourisme de Hanoi d’ici 2020 et vision 2030 a fixé un certains nombre d’offres à développer, par exemple le tourisme historique avec le Parc culturo-historique de la cité impériale de Thang Long, le tourisme culturel avec le Village culturo-touristique des ethnies du Vietnam (à Dông Mô, Son Tây), le tourisme spirituel avec le site religieux de Huong Son, le tourisme de villégiature et de loisirs avec la zone touristique des villages vietnamiens (Cô Loa, Vân Tri), ou encore le tourisme urbain avec le Vieux quartier.
D’après Dô Dinh Hông, directeur du Service du tourisme de Hanoï, il sera nécessaire d’augmenter les investissements dans les infrastructures, la diversification des services et le renforcement de la promotion de l’image de la capitale.
Ce service appelle les investisseurs stratégiques à développer le tourisme autour du lac de l’Ouest et le long du fleuve Rouge, à édifier une zone touristique dans le district de Dông Anh. En outre, cet organe met l’accent sur la présentation de l’image de Hanoï à l’international. Une vidéo de promotion est d’ores et déjà programmée sur la chaîne américaine CNN.
En matière de promotion du tourisme et de présentation des sites touristiques, Hanoï cible les marchés étrangers suivants : France, Royaume-Uni, Allemagne, états-Unis, Chine, Japon, République de Corée et Indonésie.
Beaucoup d’étrangers considèrent la vie nocturne de Hanoï comme une «spécialité», aussi le Comité populaire municipal a-t-il récemment autorisé les lieux de divertissement de la capitale à rester ouverts pendant la nuit. «La levée du couvre-feu va attirer plus de touristes, surtout des jeunes»

Source CVN

L’ancien quartier Hanoi Vietnam

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Hanoi ( Capitale de Hanoi)

L’ancien quartier Hanoi Vietnam: Un coin du vieux quartier de Hanoi.  Un projet d’élargissement de l’espace piétonnier du vieux quartier de Hanoi vise à valoriser un des traits culturels de la capitale, à savoir sa gastronomie.

Le Comité populaire de l’arrondissement de Hoàn Kiêm vient de proposer à celui de Hanoi d’autoriser la Compagnie par actions Dông Xuân à mettre en œuvre un projet d’élargissement de l’espace piétonnier vers la zone de préservation de niveau un de l’ancien quartier de Hanoi.

L’ancien quartier Hanoi Vietnam

«Le projet a été élaboré dans le but d’étendre progressivement l’espace piétonnier qui se limite actuellement aux rues de Hàng Dào à Dông Xuân le week-end, pour une meilleure découverte du vieux quartier de Hanoi», informe Dô Xuân Thuy, directeur général de la société Dông Xuân. Par ailleurs, cela profitera aux artisans, entreprises et petits commerçants ou restaurateurs, contribuant ainsi au développement des services, du commerce et du tourisme dans l’arrondissement de Hoàn Kiêm comme dans toute la ville.

Six nouvelles rues piétonnes

Les rues proposées dans le projet d’extension de l’espace piétonnier font partie de deux quartiers, Hàng Buôm et Hàng Bac. Il s’agit de Hàng Buôm, Ma Mây, Hàng Giây, Luong Ngoc Quyên, Ta Hiên et Dào Duy Tu. Elles seraient fermées à tous les véhicules trois soirs par semaine (vendredi, samedi, dimanche), de 19h00 à 24h00 en été, et de 18h00 à 24h00 en hiver.

Élaboré depuis juillet 2009, ce projet a pour objectif de créer un vaste espace de rencontre, de convivialité, de découverte, ainsi que de valoriser l’image de la capitale, notamment de son vieux quartier où la plupart des touristes étrangers posent leurs valises ou plutôt, pour la majorité d’entre eux, leur sac à dos. De plus, «il contribuera à restructurer l’économie, le commerce et les services de l’arrondissement de Hoàn Kiêm, attirer les touristes nationaux et étrangers», ajoute Dô Xuân Thuy.

quartier de 36 rues Hanoi

D’après lui, les six rues proposées comptent plus de 10.000 habitants, vivant principalement de la restauration, du commerce et du tourisme. La rue Ta Hiên regroupe surtout des bars et restaurants. Parmi les 159 établissements commerciaux situés dans ces rues, 47 sont des restaurants, à quoi s’ajoutent les échoppes «à la sauvette» installées le soir sur les trottoirs.

«Les rues proposées ont une tradition gastronomique de longue date et attirent beaucoup de touristes, en particulier d’étrangers à Hanoi», insiste-t-il.

Selon M. Thuy, faute de planification, certains restaurants et cafés opèrent de manière peu valorisante pour le tourisme local (arnaques, racolage…). Par conséquent, «l’aménagement et la gestion des services de restauration se révèlent nécessaires, avec comme fil directeur la préservation des traditions culinaires locales», indique-t-il.

Consultations publiques

Un plan de régulation du trafic a été aussi établi pour éviter la congestion dans les rues adjacentes. Six nouveaux lieux de gardiennage de motos sont prévus, qui s’ajouteront aux huit points de stationnement actuels. Chaque rue aura une équipe de gestion chargée de l’ordre, de la sécurité et des affaires commerciales.

D’après M. Thuy, lors du processus d’élaboration du projet, l’arrondissement de Hoàn Kiêm a tenu des réunions auprès des services de gestion des quartiers. Les petits commerçants et restaurateurs ont été consultés. En général, les habitants soutiennent ce projet qui permettra de donner un «coup de fouet culturel» aux rues concernées. «Cela créera des conditions pour l’ouverture de restaurants proposant des plats locaux», souligne-t-il.

l'ancien ville hanoi

Par ailleurs, ont aussi été consultés les Services municipaux du plan et de l’investissement ; de la culture, des sports et du tourisme ; des communications et des transports ; des finances ; de la Police de Hanoi.

Actuellement, à Hanoi, trois rues ont, à titre d’essai, des tronçons piétonniers 24h/24 : Chùa Môt Côt (tronçon de la rue Bà Huyên Thanh Quan à celle de Ông Ich Khiêm), Ông Ich Khiêm (Lê Hông Phong – Chùa Môt Côt), Hùng Vuong (Lê Hông Phong – place Ba Dinh).

Les rues Hàng Ngang et Hàng Dào (menant au marché Dông Xuân) ne deviennent piétonnes que les vendredis, samedis et dimanches soirs, après 18h00.

 

Hanoi parmi les dix villes les plus chères pour les touristes

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Hanoi parmi les dix villes les plus chères pour les touristes: L’Asie s’impose comme le continent le moins chère tandis que l’Europe le plus onéreux, le site TripAdvisor a publié les villes les plus chères et les moins chères du monde pour les touristes dont Hanoi se classe deuxième place pour les villes moins chères.

Fondateur de Ville Hanoi

Ce classement se base sur le compte des dépenses : y compris le prix d’une nuit d’hôtel quatre étoiles pour deux personnes, des cocktails, un dîner et un trajet aller-rerour en taxi (6 km).

Selon l’indice de prix de TripAdvisor, la capitale Olslo de la Norvège est la destination la plus chère, l’addition s’élève à 561,26 dollars pour un couple à Oslo. Les villes les plus chères de ce classement sont situées dans l’Europe comme Zurich, Stockholm, Paris, London, Copenhague.

En revanche, l’Asie est le continent le moins chère avec les villes de ce classement : Hanoi (2), Bangkok (6), Kuala Lumpur (7). Cependant, il y a quelques exceptions comme les villes: Singapore, Sofia, Varsovie et Budapest. Le Singapore est présent dans les villes les plus chères et Sofia figure en tête des villes les moins chères.

TripAdvisor a choisi deux listes des villes touristiques des 49 pays ayant le plus grand nombre de touristes du monde selon l’Organisation mondiale du tourisme.

Pagode sur pilotis unique

Dix villes les plus chères pour les touristes

1. Oslo, Norvège: 561,26 USD

2. Zurich, Suisse: 506,45 USD

3. Stockholm, Suède: 504,30 USD

4. New York, États-Unis 498,58 USD

Capitale Hanoi5. Paris, France: 494,96 USD

6. Sydney, Australie: 445,64 USD

7. London, Angleterre 437,40 USD

8. Copenhague, Danemark: 429,55 USD

9. Cancun, Mexique: 426,09 USD

10. Punta Cana, République dominicaine: 420,91 USD.

Dix villes les moins chères pour les touristes

1. Sofia, Bulgarie: 153,21 USD

2. Hanoi , Vietnam: 170,12 USD

3. Varsovie, Pologne: 181,73 USD

4. Sharm el Sheikh, Egypte: 184,74 USD

Dong Da Hanoi5. Budapest, Hongrie: 186,46 USD

6. Bangkok, Thaïlande: 194,79 USD

7. Kuala Lumpur, Malaisie: 210,30 USD

8. Tunis, Tunisie: 211,51 USD

9. Cape Town, Afrique du Sud: 212,49 USD

10. Riyadh, Arabie Saoudite: 212,72 USD.