Posts Tagged ‘visiter Hanoi’

Hanoi une de belles villes du monde

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Hanoi une de belles villes du monde: Carte d’identité
Ville Hanoi: Le Nord du Vietnam (ou Tonkin) se traduit par Bac Bô en vietnamien. Cette région, frontalière de la Chine et du Laos, renferme Hanoi, la capitale du Vietnam.

  • Administration Pays: Viêt Nam
  • Statut administrative: Capitale (Thủ Đô)
  • Subdivision: divisée en 10 arrondissements, 18 districts suburbains et 1 municipalité suburbaine
  • Population: 6 232 940 hab. (2009)
  • Densité: 1 864 hab./km2
  • Géographie : Coordonnées: 21° 2′ Nord 105° 51′ Est
  • Superficie: 334 470 ha = 3 344,7 km2
  • Principales activités : agriculture, industrie

Lac Hoan Kiem

La Ville Hanoi du Vietnam: Située au Nord du Vietnam, dans le delta du fleuve Rouge (Sông Hông), Hanoi constitue la capitale du pays.

Hanoi la capitale du Vietnam, par opposition à sa rivale du sud, Hô Chi Minh-Ville (Saigon), demeure le coeur historique de la nation avec 3,5 millions d’habitants. Active, surpeuplée, aux multiples petits commerces installés à même le trottoir, elle offre un patrimoine artistique considérable.

Par ailleurs, Hanoi la capitale du Vietnam.  demeure un symbole de lutte contre les colons français puis américains. C’est en effet à Hanoi que Hô Chi Minh fit sa déclaration d’indépendance en 1945. De plus, en 1954, elle fut le QG de la résistance contre les Américains, alors occupants du Sud Vietnam, dont Saigon.

Hanoi la capitale du Vietnam se divise en quatre grands quartiers : Ba Dinh à l’ouest, Hoan Kiem au centre, Hai Ba Trung – nommé ainsi en l’honneur des soeurs Trung qui défendirent la ville contre les Chinois au Ier siècle – et Dong Da au sud-ouest – populaire pour son Temple de la Littérature.

Toutefois, deux d’entre eux sont particulièrement visités, et ce non sans raison. Le quartier de Ba Dinh, également surnommé quartier de l’oncle Hô, se caractérise par son musée et son mausolée en l’honneur de Hô Chi Minh. Le lac de l’Ouest et la pagode au Pilier unique font également partie des symboles du Ba Dinh.

De même, Hoan Kiem, pourtant plus petit quartier de la ville, attire de très nombreux visiteurs. C’est en effet ici que se trouve la vieille ville – dont le fameux « quartier des 36 rues » – et le lac Hoan Kiem – principal point de repère du centre ville.

Les environs directs de Hanoi la capitale du Vietnam, puisent leurs richesses dans les pagodes de l’Ouest et la citadelle de Co Loa.

Plus globalement, la région Nord du Vietnam compte parmi les zones les moins développées du pays. C’est une région de collines et de montagnes difficiles d’accès. Aussi, malgré les récentes améliorations du niveau de vie et la croissance économique, la pauvreté est encore répandue, surtout dans les zones rurales, isolées et montagneuses du Nord du Vietnam.

Toutefois, cette région montagneuse recèle deux principaux points d’intérêts, autres que sa ville principale.
D’une part, les environs de Sapa – 380 km au nord-ouest d’Hanoi – recèlent des vallées aux rizières verdoyantes en premier plan de montagnes toutes aussi vertes, ainsi que de minuscules villages typiques.
D’autre part, à 160 km à l’est de Hanoi, la baie d’Halong – avec ses îlots de roche calcaire et ses grottes – s’apparente à la huitième merveille du monde. Elle présente, en effet, des paysages extraordinaires, tant par leur singularité que par leur majesté.

Histoire d’Hanoi la capitale du Vietnam.
L’occupation humaine du territoire d’Hanoi remonte au IIIème siècle après J-C. Ce premier village se nommait alors Long Do.

Palais du gouverneur d'Indochine

C’est en 1010, que Ly Cong Huan, premier roi de la dynastie des Ly, en fit la capitale, sous le nom de Thang Long (« envol du Dragon »). Compte tenu de l’orientation monarchique bouddhique de ses dirigeants, la ville verra fleurir, à cette époque, un grand nombre de temples et pagodes, dont certains sont encore visibles actuellement.

La ville, devenue Tay Do (« capitale de l’Ouest ») les siècles suivant, perdra son titre de capitale en 1400. Elle changera encore successivement de nom – Dong Kinh (capitale de l’Est), Bac Thanh (capitale du Nord) jusqu’à obtenir son nom actuel, Hanoi, en 1831.

Après cela, la ville deviendra peu à peu un endroit stratégique pour les colons français qui s’y établiront. Des villas et autres bâtiments de cette époque, disséminés dans la ville, témoignent encore de cette période de l’histoire vietnamienne.

Après le départ des Français en 1954, Hô Chi Minh, à la tête du Vietnam, engagera une politique de reconstruction de Hanoi. Mais la moitié de la ville devra être évacuée entre 1965 et 1973 du fait de la guerre du Vietnam, qui voit alors s’affronter les Vietnamiens du Nord aux Vietnamiens du Sud, épaulés par et les Américains.

Depuis la fin des hostilités, Hanoi a connu un développement immobilier sans pareil, grâce à son statut de capitale du pays. Malgré tout, Hô Chi Minh-Ville a de quoi rivaliser, car elle fait office de plate-forme du commerce international.
Transports
Bien que Hanoi soit la capitale du Vietnam, il ne s’agit pas forcément de la ville la mieux desservie du pays.

Depuis la France
Le moyen de transport le plus commun, car le plus rapide, pour se rendre à Hanoi depuis la France, demeure bien évidemment l’avion. Malgré tout, il faut savoir qu’aucun vol direct n’existe entre la France (Paris) et Hanoi. Il faut généralement compter deux escales, la seconde ayant, dans certains cas, lieu à Hô Chi Minh-ville. Il faut compter en moyenne 20 h de vol, escales comprises.

L’aéroport de Hanoi, la capitale du Vietnam se situe à 50 km du centre ville, ce qui équivaut à 1 h de route en taxi. Des minibus font également la liaison, régulièrement dans la journée. Il est possible de consulter les horaires exacts des navettes auprès de la compagnie aérienne Vietnam Airlines. De même, cette compagnie prend les réservations de taxi.

van mieu

Circuler dans le Nord du Vietnam
Le train et le bus sont les moyens de transport les plus utilisés pour circuler dans le Nord du Vietnam. Voici une liste des temps de trajet (en bus et en train) entre Hanoi et les principales villes du Nord du Vietnam :
Hanoi-Diên Biên Phu : 16h de bus. Il n’existe pas de liaison ferroviaire entre les deux villes
Hanoi-Haiphong : 3h à 3h30, que ce soit en bus ou en train
Hanoi-Baie d’Halong : 3h40 de bus
Hanoi-Sapa (arrêt à Lao Cai) : 10h de train et autant en bus
Les coordonnées des différentes gares ferroviaires et routières de Hanoi sont répertoriées dans la rubrique vie pratique.

Des vols intérieurs existent entre Hanoi et Diên Biên Phu. Trois vols sont prévus chaque semaine. Il faut compter une heure entre Hanoi et l’aéroport de Diên Biên Phu, situé à 1 km au nord de la ville.
En règle générale, il faut réserver les billets pour les vols intérieurs à l’avance, dans la mesure où les avions affichent très rapidement complet.

Enfin, si vous venez d’une autre région du Vietnam, le plus simple sera de prendre l’avion. Sinon, en train, vous mettrez 36h (avec le train express) depuis Hô Chi Minh-Ville (région sud) et 15h depuis Huê (région centre).

Gare ferroviaire principale de Hanoi (Ga Hanoi)
120, Lê Duan (au bout de Trung Hung Dao) Hanoi
Trains à destination des principales villes du pays : Ho Chi Minh-ville (36h), Hue (15h), Lao Cai (10h), Sapa (10h)

Gare ferroviaire de Long Bien
Trains à destination des principales villes du Nord du Vietnam : Haiphong (2h30), Lang Son (8h), Lao Cai (10h)
Gare routière Giap Bat (7 km au sud de la gare ferroviaire)
Liaisons avec le Sud du pays, jusqu’à Ho Chi Minh-ville

Gare Kim Ma
Liaisons avec Diên Biên Phu, la baie d’Halong et le Nord-Est du pays.
Gare Son La (près de l’Université d’Hanoi)
Liaisons avec les localités du Nord-Ouest.

Gare Gia Lam (2km au nord-est d’Hanoi)
Liaisons avec les villes du Nord-Est du pays.

A noter : les différentes gares sont excentrées. Il faut donc s’y rendre en taxi ou en moto-taxi.

vieux quartier Hanoi

Comment circuler à Hanoi ?
La circulation s’avère de plus en plus problématique dans la capitale vietnamienne.
Entre les bicyclettes, les cyclo-pousses, les motos, les voitures et les camions, les piétons doivent être on ne peut plus vigilants. D’autant que les rues et les véhicules ne sont pas éclairés la nuit.

Le vélo est un moyen de transport ludique et bon marché pour circuler dans Hanoi. On peut évidemment en louer dans les nombreuses agences de location de la ville (l’équivalent de 1 euro/j). Mais une autre solution consiste à acheter une bicyclette, que vous pourrez revendre sans mal avant de partir du Vietnam. De surcroît, vous aurez l’impression de vivre à la vietnamienne.

La moto peut représenter une alternative, notamment si l’on souhaite s’éloigner du centre ville. La location est certes plus chère que celle d’un vélo, mais elle demeure tout à fait raisonnable (l’équivalent de 5 à 8 euros/j). Sachez toutefois, que la plupart des loueurs de moto exige qu’on leur laisse un passeport comme caution.

Le cyclo-pousse fait également partie des moyens de transports très utilisés dans la capitale. Soyez vigilants, certains conducteurs n’hésitent pas à gonfler les prix.

Il en va de même pour les taxis. Certains chauffeurs peu scrupuleux demandent parfois des fortunes. Ce phénomène tend toutefois à disparaître dans la mesure où de plus en plus de taxis sont équipés de compteurs.

En revanche, les infrastructures de transports en commun (bus) ne sont pas très développées à Hanoi.

A faire / à ne pas faire
A faire : Effectuer une excursion à Co Loa
La citadelle de Co Loa ne se trouve qu’à 18 km de Hanoi. Donc, si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à y faire une petite excursion d’une demi-journée.
Ce village ancestral – des fouilles ont permis de prouver son existence à l’âge de Bronze – constitue l’ancienne capitale du royaume de Au Lac, ancien nom du Vietnam.

Co Loa s’articule autour trois enceintes successives d’une circonférence de plusieurs kilomètres, d’où la signification de son nom : « la ville en colimaçon ». Outre une promenade dans les ruelles, deux points d’intérêts s’offrent aux visiteurs. Il s’agit de la maison communale (dinh) – ornée de sculptures d’animaux – et du temple royal – bâti au bord d’un étang.

Informations pratiques : Pour se rendre à Co Loa depuis Hanoi, empruntez la RN 3 (direction Thai Nguyen) jusqu’à Dong Anh. Là, tournez à droite pour suivre la petite route à peine carrossable qui indique Co Loa.

La citadelle de Co Loa est accessible aux visiteurs de 8h à 17h. Son accès est payant.

Opera de Hanoi

Partir à la découverte des pagodes de l’Ouest
Si vous êtes tombé sous le charme des pagodes de Hanoi et que vous souhaitez en voir davantage, partez à la découverte des pagodes de l’Ouest. Il en existe trois, toutes dignes d’intérêt.

La pagode Thay (ou pagode du Maître) est la plus proche.
Située à 40 km dans le village de Sai Son, elle fut construite au XIème siècle en l’honneur d’un moine herboriste. Les statues de Bouddha qu’elle renferme, de même que l’étang qui lui fait face lui confèrent tout son charme.

La pagode Tay Phuong, voisine de 6 km de la première, représente un haut lieu de l’art bouddhique vietnamien. A noter : Ces deux premiers monuments sont ouverts tous les jours de 8h à 17h. L’entrée est payante. Vous pourrez aisément visiter les deux en une journée.

Enfin, la pagode des Parfums se donne à voir dans la commune de Huong Son, à 60 km de Hanoi. Pour y accéder, il faut tout d’abord se rendre à Van Dinh par la route, poursuivre jusqu’à l’embarcadère de Doc Tin, duquel on embarque sur un bateau pour 1h30 de croisière sur la rivière Yen. Là, chapelles, sanctuaires de même que des grottes et autres curiosités géologiques qui défileront devant vous.

A noter : des agences touristiques proposent ce type d’excursion au départ d’Hanoi.

A ne pas faire : Entrer sur le territoire chinois si vous n’avez pas de visa multi entrées
Si vous séjournez à l’extrémité nord du Vietnam, et que vous souhaitez en profiter pour aller faire une excursion en Chine, vous devrez prendre quelques précautions préalables. Il faut impérativement que votre visa vous permette plusieurs entrées sur le territoire vietnamien, sinon vous serez bloqué de retour à la frontière.

Autre recommandation particulière : si vous souhaitez entrer en Chine par le poste de frontière de « la porte de l’Amitié de Dong Dang » (à 12 km de Lang Son, à extrémité sud-est du Vietnam), vous devrez faire une demande de visa d’entrée et de sortie spécifique. Cette demande peut être effectuée à Hanoi ou à Hô Chi Minh-Ville, auprès de la police de l’immigration ou par l’intermédiaire d’un agent de voyage.

Capitale Hanoi

La Vie pratique
Ambassade de France au Vietnam
57, Tran Hung Dao Hanoi
Tél. : 00 844 944 57 00
Fax. : 00 844 944 57 17
Site de l’Ambassade de France au Vietnam

Les meilleurs musées à Hanoi

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Hanoi ( Capitale de Hanoi)

Les meilleurs musées à Hanoi: Hanoi, Visiter les sites culturelles à comprendre l’histoire du Vietnam, la culture vietnamienne et découvrir les coutumes des ethnies, allez immédiatement les musées à Hanoi .

 1- MUSEE D’ETHNOGRAPHIE

Issu de la coopération franco-vietnamienne, le musée d’Ethnographie a été implanté sur un site large de 3 hectares. Il est divisé en deux parties : l’une à l’intérieur et l’autre en plein air. Le musée d’Ethnographie a pour vocation de présenter la vie, les mœurs et coutumes des 54 ethnies du Vietnam. Ce musée permet d’immortaliser les peuples du Vietnam, ainsi que faire découvrir le patrimoine culturel du pays aux visiteurs internationaux et aussi locaux.

Musée d’ethnographie – fruit d’une coopération franco-vietnamienne

Musée d’Ethnographie du Vietnam ou Bao tang dan toc hoc Viet Nam

  • Nguyen Van Huyen , Cau Giay , Hanoi
  • Tel : 04 38 36 03 52
  • Horaires d’ouverture : tous les jours saufs le lundi de 08h30 à 17h30
  • Entrée : 40 000 VND (tarif 2013)

 2- MUSEE DES BEAUX-ARTS 

Construit par les Français dans les années 1930, ce musée est abrité dans l’ancien bâtiment du lycée des jeunes filles à l’époque coloniale. Il offre aux visiteurs une vue panoramique sur les caractéristiques et l’évolution de l’art vietnamien.

Le musée des Beaux Arts à Hanoi

Musée des Beaux-Arts ou Bao tang My Thuat

  • 66 Nguyen Thai Hoc, Ba Dinh, Hanoi
  • Tel : 04 38 51 32 90
  • Horaires d’ouverture : 08h30 à 17h00 tous les jours, fermé le lundi.
  • Entrée : 10 000 VND (tarif 2013)

 3- MUSEE DE HO CHI MINH 

Situé tout près du mausolée de Ho Chi Minh , ce musée est considéré comme un des lieux les plus incontournables à visiter Hanoi.

La visite de ce musée est notamment indispensable pour ceux qui veulent comprendre la vie et les actions révolutionnaires du grand leader du Vietnam – l’oncle Hô.

Le musée Ho Chi Minh est considéré le lieu le plus incontournables à visiter Hanoi

Musée de Ho Chi Minh ou Bao tang Ho Chi Minh

  • 19 Ngoc Ha , Ba Dinh , Hanoi
  • Tel : 04 38 46 37 57
  • Horaires d’ouverture : de 08h00 à 11h00 et de 13h30 à 16h00 , du mardi au jeudi et le samedi . De 07h30 à 11h00 et de 13h30 à 16h30 le dimanche .
  • Entrée : 10 000 VND (tarif 2013)

 4- MUSEE D’HISTOIRE

Situé près du théâtre municipal de Hanoï, le musée de l’Histoire est installé dans un ancien bâtiment colonial de l’école française d’Extrême-Orient. La visite de ce musée représente une façon concrète et vivante du processus de développement du pays.

Le musée d’Histoire – un musée à Hanoi qui retrace tout le processus de développement du pays

Musée de l’Histoire du Vietnam ou Bao tang Lich su

  • 1 Trang Tien, Hoan Kiem, Hanoi
  • Tel : 04 3 25 35 18
  • Horaires d’ouverture : du mardi au dimanche , de 08h00 à 11h00 et 13h30 à 17h00
  • Entrée : 10 000 VND (tarif 2013)

 5- MUSEE DE LA FEMME VIETNAMIENNE 

Situé en plein cœur de la capitale Hanoi, le musée de la Femme vietnamienne affirme le rôle très important des femmes dans la culture vietnamienne et aussi dans l’histoire du pays .

En visitant ce musée, vous pouvez découvrirde différentes traditions, les coutumes de mariage, ainsi que l’importance de la femme dans la famille vietnamienne et admirer les costumes féminins selon l’évolution de l’histoire.

Musée de la femme vietnamienne - un musée a reçu la certification d’excellence 2012 de Tripadvisor

Musée de la Femme vietnamienne ou Bao tang phu nu Viet Nam

  • 36 Ly Thuong Kiet , Hoan Kiem , Hanoi
  • Tel : 04 38 25 99 35
  • Horaires d’ouverture : 08h00 à 16h30 tous les jours, le lundi exclu
  • Entrée : 30 000 VND (tarif 2013)

visiter Hanoi et ses environs

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Hanoi ( Capitale de Hanoi)

Hanoi est une ville fascinante, entre sa beauté et son authenticité. Fondée sur la rive droite du fleuve Rougevieille de mille ans est considérée comme le centre politique, culturel et religieux le plus important du pays.

Jadis nommée « Thang Long » – le « Dragon prenant son envol » signifiant spirituellement la force, la prospérité de la ville, elle devint, après plusieurs changements, Hanoi qui signifie géographiquement « la ville au-delà du fleuve ». Aujourd’hui, Hanoi se dit encore Thang Long – Hanoi en souvenir des jours glorieux.

Hanoi s’agrémente de 18 jolis lacs, dont les plus connus sont le lac Hoan Kiem (lac de l’Épée restituée), le lac de l’Ouest, le lac Truc Bach (en face du lac de l’Ouest), les lacs Thien Quang, Bay Mau, Thu Le et Giang Vo. Ces lacs sont les poumons de la ville avec leurs jardins de fleurs et leurs alentours ombragés.

Hanoi a conservé de nombreux monuments et vestiges culturels millénaires qui sont profondément reliés à l’histoire du Vietnam et à ses légendes comme par exemple le temple de la Littérature, la pagode au pilier unique, la pagode de Tran Quoc …

En même temps, elle a subi également de grandes transformations. On peut trouver dans ses plusieurs rues à l’architecture ancienne une vie animée pressée par les activités commerciales. Au fil des années, de nouveaux boulevards, rues et autoroutes sont apparus. De nombreux hôtels Hanoi et édifices modernes poussent un peu partout attribuant une nouvelle image à la capitale.

Les sites incontournables à visiter à Hanoi :

1, Lac de Hoan Kiem et le temple de Ngoc Son.

Lac de l’Epée restituée – Hanoi

Au centre de Hanoi, le lac de l’Épée (lac de Hoan Kiem) représente un millénaire d’histoire, d’âme et de sentiments. On l’appelait autrefois Luc Thuy (Eaux vertes), car il contenait une algue qui lui donnait cette couleur verte à longueur d’année. Une légende mythique et romantique a intégré le lac à un poème fantastique. Au XVe siècle, Lê Loi, le héros aux pieds nus de la terre de Lam Son, prit les armes pour lutter contre les envahisseurs des Mings. Un jour, dans les prises d’un filet de pêche, il trouva une épée précieuse, avec laquelle il conquit par la suite l’indépendance nationale après avoir passé plus de 10 ans de temps difficiles. Puis, un jour, alors qu’il se promenait en bateau dragon sur le lac des Eaux vertes, le roi vit surgir une énorme tortue dorée, qui nagea dans les traces du bateau. Alors, il sortit la précieuse épée et la jeta à la tortue. Celle-ci l’attrapa au vol dans sa bouche et replongea dans les profondeurs du lac. Le roi pensait que le génie de la tortue était venu lui demander de restituer l’épée pour la ramener vers les cieux et la terre. C’est depuis ce temps que lac est appelé Ho Hoan Kiem (lac de l’Épée restituée).

Le temple de Ngoc Son fut construit sur un îlot au cours du XIXe siècle.

Le temple Ngoc Son et le pont du soleil levant

Les rénovations effectuées en 1864 par Nguyên Van Sieu, un auteur célèbre de Hanoi, fit construire une vaste tour en forme de stylo. La partie supérieure de la tour, appelée Thap But, compte trois mots en caractères chinois: Ta Thanh Thien, qui signifie qu’écrire dans le ciel bleu c’est laisser entendre qu’une personne est très intelligente et a une volonté de fer; Dai Nghien, qui veut dire un encrier fait à partir d’une pierre de couleur pêche et qui est placé sur le dos de trois grenouilles sur le haut de la clôture du temple; et le pont The Huc, l’endroit où pénètre les rayons du soleil le matin.

2, Lac d’Ouest HO TAY et la pagode de Tran Quoc.

Coucher du soleil sur le lac de l’Ouest

Le lac de l’Ouest, appelé aussi le lac Ho Tay, est le plus grand lac de Hanoi. Il couvre une superficie de 500 hectares. Ce lac a déjà fait partie du fleuve Rouge.

La pagode Tran Quoc, érigée en 541 sur un îlot au bord du lac de l’Ouest. Elle est une des plus anciennes du Vietnam. Dans la pagode, on peut apprécier une statue du Bouddha au Nirvana, l’un des chefs-d’œuvre de la sculpture vietnamienne. Dans l’enceinte de la pagode, se trouve un luxuriant figuier sacré (arbre Bo De) provenant du pays du bouddhisme, l’Inde.

La pagode Tran Quoc

3, Pagode au pilier unique

La pagode au pilier unique

Située à la rue Chua Mot Cot, dans l’arrondissement de Ba Dinh, ville de Hanoi, son nom transcrit de la langue Han (Chinois), Dien Huu, signifie le bonheur durable. Cette pagode fut érigée en 1049. Selon la légende, le roi Ly Thai Tong, déjà âgé et n’ayant pas d’héritier, fréquentait souvent les pagodes. Une fois, il aurait vu en songe la déesse Quan Am (Bouddha de la Miséricorde), assise sur un lotus au milieu d’un lac et lui tendant un nourrisson. Plus tard, la reine mit au monde un garçon. Le roi fit donc construire la pagode du Pilier unique pour remercier la déesse. De petite taille, la pagode est cependant renommée pour son architecture typique, épousant la forme d’une fleur de lotus qui émerge de l’eau.

4, Le musée d’Ethnologie du Vietnam

La maison longue des E-de dans le musée d’Ethnologie

Situé à la rue Nguyên Van Huyen, arrondissement de Cau Giay, à l’ouest du centre-ville de Hanoi, le musée d’Ethnologie expose 10 000 objets15 000 images blanches et noires et une centaine d’extraits de films et de cassettes qui reflètent les activités de la vie quotidienne, les us et coutumes de 54 ethnies du Vietnam. Une fois venue, les visiteurs auront l’occasion de découvrir et de mieux comprendre la culture multicolore de chaque région et de chaque ethnie du Vietnam grâce aux objets qui sont exposés simplement dans le musée.

5, Temple de Quan Thanh

Temple Quan Thanh

Situé sur un très beau terrain au bord du lac de l’Ouest, le temple de Quan Thanh fut construit pendant le règne du roi Ly Thai To (1010-1028) pour rendre hommage à Huyen Thien Tran Vu, le génie gardien du Nord. C’est pour cette raison qu’il porte aussi le nom du temple Tran Vu et du temple deQuan Thanh Tran Vu.

6, Cathédrale d’ Hanoi

Cathédrale Saint-Joseph Hanoi

Situé dans l’arrondissement de Hoan Kiem, près du lac Hoan Kiem, ville de Hanoi, la cathédrale de Hanoi fut construite à l’emplacement de l’ancienne tour Bao Thien, célèbre dans la capitale Thang Long sous la dynastie des Ly (XIe et XIIe siècles). La cathédrale de Hanoi, aussi appelée la cathédrale Saint-Joseph, fut inaugurée après deux ans de travaux le 25 décembre 1886.

7, Temple de la Littérature

Temple de littérature - La première université du Vietnam

Temple de littérature – La première université du Vietnam

Le temple de la Littérature est construit en 1070 par l’empereur Le Thanh Tong suivant les plans de la pagode de Kien Fou (village d’origine de Confucius), et dédié au culte de Confucius. C’est aussi la première université du Vietnam ouverte en 1076, formant et perfectionnant les lettres, mandarins, aristocrates. On y enseigna pensée et morale confucéennes jusqu’à la fin du XVIII° siècle, date à laquelle l’université fut transférée à Hué. Aujourd’hui le temple accueille toute aide et coopération d’organisations culturelles et scientifiques, ainsi que des individus intéressés par des recherches, la préservation et le développement de la culture nationale du Vietnam.

Vous pourriez également faire des visites dans les alentours de Hanoi et découvrir les villages d’artisanats traditionnels du Nord Vietnam et ses patrimoines culturels…

-Visite du village de la soie de Van Phuc, à 15 km de Hanoi.

Village de la soie Van Phuc

La soie de Van Phuc – un cadeau de souvenir préféré des voyageurs au Vietnam-Village de potiers Bat Trang se situe sur la rive gauche du fleuve rouge, à une quinzaine de kilomètres de Hanoi. Ce village est renommé depuis longtemps pour l’originalité, la qualité et la beauté de ses céramiques. A votre arrivée, un petit tour du village en calèche avant d’entamer la visite d’une fabrique artisanale.

Le village de céramique Bat Trang

Le village de céramique de Bat Trang

-Visite de la vieille pagode de But Thap, une des plus grandes pagodes du Vietnam.

La Pagode But Thap

-Visite du village Dong Ho. Ce petit village paisible au bord de la rivière Duông, dans la province de Bac Ninh, s’est taillé une réputation nationale grâce à ses estampes, un artisanat familial qui se transmet de père en fils depuis 5 siècles.

Mariage des souris - un tableau très connu du village Dong Ho

-Visite de la Pagode des Parfums (environ 62 km au sud-ouest d’Hanoi), un haut lieu de pèlerinage bouddhique de la région. Vous pourriez faire une promenade en barque au milieu de superbes paysages sur la rivière Yen bordée de rizières et de pitons calcaires ou transférer par téléphérique pour une partie de randonnée si vous voulez.

Pagode des Parfums

-Visite du village Duong Lam, situé à une cinquantaine de kms de Hanoi.

Porte du village Duong Lam

Parmi les plus anciens villages du Delta du Fleuve Rouge, ce village est particulièrement caractéristique, dans son aménagement et dans son ambiance, de la culture des Viets qui représentent 90% de la population vietnamienne.

-Visite de la pagode Thay (pagode du Maître) dédiée au créateur de marionnettes sur l’eau, le vénérable bronze Tu Dao Hanh connu par sa vie religieuse exemplaire.

Pagode du Maitre - Ha Tay

En dehors des monuments les plus connus à Hanoi, vous pourriez flâner en plein cœur de la ville en vous baladant dans ses anciennes rues, pour observer l’ordre chaotique de sa circulation, les vendeurs ambulants, écouter les klaxons dans la rue et découvrir plus facilement la vie quotidienne des Hanoïens…

Fête de combat de buffles à Do Son

Fête de combat de buffles à Do Son

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Ville de Hai Phong

Date: Le 9e jour du 8e mois lunaire.
Lieu: Arr. de Do Son, ville de Haiphong.
Personnage de culte: Génie de l’Eau.
Caractéristiques: Cérémonie de sacrifice dédiée à l’Ondin, combat de buffles.

Fête de combat de buffles à Do Son

Selon la légende, le combat des buffles à Do Son est une fête pour invoquer la prospérité et le bonheur pour les gens dans la région, qui est apparue depuis le 18e siècle. Les habitants de Do Son, d’origines diverses, sont venus ici pour exploiter de la terre, et pour créer une nouvelle vie.

Pour sélectionner des buffles capables d’obtenir des prix notables lors du combat final au 9e jour du 8e mois lunaire (la journée principale de la fête), les combats éliminatoires doivent se produire préalablement (au 6e mois lunaire). Selon la coutume, les trois villages de Do Son, Do Hai et Ngoc Xuyen ont toujours des buffles participant aux combats finaux, et le nombre de ces derniers est déterminé en tenant compte du nombre des hommes dans les 18 hameaux de ces 3 villages. La journée principale de fête, de nombreux habitants de Tra Co (province de Quang Ninh) prennent des bateaux pour se rendre à Ðô Son, leur terre ancestrale (Tra Co a Do Son pour terre ancestrale). Les habitants de tous les coins de la ville et d’autres provinces se ruent à Do Son pour participer à cette fête. Le combat des buffles se déroule souvent pendant une demi-journée, rarement pendant une journée. La victoire décisive se fait parfois en très peu de temps.

Pourtant, la préparation pour le moment de combat est très minutieuse et se fait avec beaucoup de précaution, car c’est un “Evènement légendaire”. Le lieu de la fête est la maison communale de Do Son. Les drapeaux de culte se voient partout devant l’entrée de la maison communale. Les balises délimitant le camp de combat sont déjà fixées sur un terrain de quelque 20 000 m2. La tribune pour les invités est magnifiquement décorée. Dans les deux côtés du camp de combat sont installées des cages pour faire le lieu d’attente des buffles avant le combat. Dans les deux extrémités du camp, sont plantés deux grands drapeaux de fête. La cérémonie de présentation des encens, à l’ouverture de la fête, se produit au temple Nghe, dans la commune de Van Ninh.

Fête de combat de buffles à Do Son

Ensuite vient la procession des palanquins, et des chaises à porteurs couvertes. Les drapeaux de culte flottent au vent, la procession se déroule aux sons des huit instruments, en accompagnement des buffles qui vont se présenter devant le génie tutélaire du village. La danse d’ouverture de la fête, représentée par les jeunes garçons de Do Son qui se divisent en deux rangs est à la fois souple et forte. Les couleurs se transforment rapidement, créant une ambiance mystérieuse. Les danseurs manipulent les drapeaux en marchant ou reculant au rythme des tambours de combat. Les drapeaux sont tantôt montés, tantôt descendus de manière très régulière et décisive. Ils forment parfois des rondes attachant au corps des danseurs comme des rubans de soie. Les danseurs se placent dans les positions de combat, se mettent en lignes ou se croisent comme les deux armées qui se combattent.

Après la danse avec drapeaux, les buffles sont amenés en couple dans les deux côtés du mât au drapeau Ngu Phuong. Dès le signe de commencement, les deux buffles des deux côtés s’approchent, et s’arrêtent à une distance de quelque 20m. Au deuxième signe, la personne qui amène le buffle retire brusquement la corde du museau de l’animal. Les deux buffles s’élancent alors dans le combat, avec des mouvements très entraînés: les cornes s’entrechoquant, s’entrecroisant, des coups arrachement des yeux, de piquement au cou… Les spectateurs les encouragent avec des vifs applaudissements. L’enthousiasme est débordant.

Une fois la victoire décidée, la scène d’”arrêt des buffles” se passe aussi avec beaucoup d’attraction. Il faut arrêter à tout prix le buffle gagnant, pour pouvoir continuer les autres combats et déterminer les premier, deuxième et troisième prix. Le combat des buffles est une fête qui se lie étroitement à la coutume de culte au génie des eaux, et celle de sacrifice, mais il traduit également l’esprit martial des habitants de Do Son, province de Haiphong.