Posts Tagged ‘voyageurs Vietnam’

Visite Hoa lu Tam coc Trang an Phat diem Bai dinh Cuc phuong Van long Ninh Binh

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Visite Hoa lu Tam coc Trang an Phat diem Bai dinh Cuc phuong Van long Ninh Binh: Situé à environ 90 km au sud de Hanoi, la province de Ninh Binh est une étape incontournable tant pour les amoureux de la nature que pour les passionnés de culture. Dans cet article, nous vous invitons à faire un tour de visite dans les sites les plus connus de Ninh Binh. Vous êtes prêts ? C’est parti !

Grottes de Tam Coc

Grottes de Tam Coc, surnommé “la baie d’Along terrestre”

Tam Coc, surnommée la baie d’Along terrestre comporte trois grottes. La visite de la baie d’Along terrestre, d’une durée de 3 heures environ, ne peut se faire qu’en petits sampans sur la douce rivière de Ngo Dong, qui traverse en zigzag des paysages enchanteurs. De l’embarcadère nommée Van Lam jusqu’à la troisième grotte, vous naviguerez au milieu d’un monde féerique.

la baie d’Along terrestre

Tam Coc, baie d’Halong terrestre

Le cours d’eau rêveur est bordé des deux côtés de grands pitons calcaires aux formes multiples. On y voit, de temps à autre, surgir d’une végétation tropicale luxuriante, des têtes de chèvres élevées à la sauvage dont la viande est l’une des meilleures spécialités de la province. Dans les rizières au pied des montagnes, les rizières verdoyantes entre mars et mai offre un parfum léger et pénétrant de ses fleurs. Le sampan passe successivement  les trois grottes creusées dans des pains de sucre.

Grotte de Jade BICH DUONG

La grotte de jade (autrefois considérée comme « deuxième grotte des cieux du Sud ») est un site très fréquenté. Elle abrite trois petites anciennes pagodes, construites au début du 18ème siècle sur trois étages différents, d’où leurs noms « pagode basse », « pagode intermédiaire » et « pagode haute ». Ceux qui ont vu le film « Indochine » se souviendront de ce lieu magique et irréel où les deux fugitifs viennent s’abriter. La première pagode est adossée à la montagne au milieu d’un jardin luxuriant ; on accède à la seconde par un petit escalier puis, encore plus haut, on visite la troisième qui contient trois Bouddhas. Très joli point de vue sur les champs et la campagne, comme un tableau géant.

Thung Nham

Thung Nham est un des lieux touristiques des plus sauvages à Ninh Binh. Cet endroit est également connu pour son écosystème riche et préservé, notamment le jardin des oiseaux. On pourra vous proposer un circuit en barque qui vous mène vers la grotte du Bouddha (ce nom est du à la présence, à l’intérieur de la grotte, d’une grande pierre ressemblant à un Bouddha allongé), à travers rizières, roseaux et pitons calcaires.  Vous devriez visiter ce lieu en fin de journée ou des cigognes retournent leurs foyers.

Thung Nang

L’embarcadère de Thung Nang (vallée du soleil) attire des visiteurs par ses paysages naturels et merveilleux. La vallée est un lieu de rassemblement du soleil, des oiseaux, des rivières de riz, des herbes sauvages … Sur la douce rivière, les voyageurs pourront faire une balade en sampans traditionnels. Vous pourrez regarder des paysages paisibles, majestueux en écoutant la présentation des légendes de la montagne de Ba Doi, Coc, Mang…

La vallée du soleil est une combinaison du tourisme, l’écotourisme et le voyage de découverte ; une destination idéale des touristes qui adorent la nature et cherchent des beautés sauvages.

Complexe de tourisme écologique de Trang An

Jumelles de Tam Coc, les grottes de Trang An attirent du monde depuis son ouverture en 2010. Elles sont plus artificielles que ses voisines, mais permettent une visite plus longue et plus variée: 9 grottes toutes plus belles les unes que les autres, avec stalactites et stalagmites, différents temples et pagodes construits dans la montagne au fil de l’eau. La balade en sampans traditionnels permet d’admirer ce lieu magnifique.

Le site écotouristique de Trang An est considéré comme la « baie d’Ha long terrestre ». L’espace est si tranquille que le seul bruit est celui des rames. Au loin, les visiteurs ont l’occasion d’appercevoir les fleurs blanches des roseaux au pied des collines. Tout en appréciant l’air frais et le paysage montagnard, on vous mène vers un monde féerique.

Zone de conservation naturelle de Van Long

Village flottant de Kenh Ga

Van Long constitue une sorte de réserve naturelle qui bénéficie d’un niveau de protection plus élevé que les autres secteurs touristiques de Ninh Binh. Les paysages de Van Long se ressemblent à l’identique à ceux de Tam Coc, mais ils sont plus sauvages. Cette zone est une terre pleine de mystères, un lieu splendide qui abrite en outre la réserve naturelle immergée ainsi que la plus importante de la grande plaine du nord du Vietnam. Elle abrite 457 espèces de plantes supérieures, dont 8 espèces figurant au Livre Rouge du Vietnam. Elle comporte 39 espèces d’animaux dont 12 espèces rares et précieuses comme: primates, loris, chamois, ours, etc, et plus particulièrement le fameux singe à culotte branche.

Van Long n’est donc pas seulement une grande réserve naturelle mais aussi un site de patrimoines historiques. La zone est un lieu rêvé pour les voyageurs et aussi les chercheurs, élèves et étudiants.

Village flottant de Kenh Ga

Le village flottant de Kênh Gà se compose environ 1 500 individus vivant de pêche et de l’exploitation des gisements de pierre pour les vendre ensuite à des fabriques de ciment. Prenez en moyenne 3h pour une promenade en barque sur la rivière Hoàng Long (en comptant la visite de la grotte) et découvrir la vie authentique des habitants d’ici.

Parc national de Cuc Phuong

Est ce que vous aimez la nature tropical? Le Parc national de Cuc Phuong est une destination remarquable.

Cuc Phuong est le premier parc national du Vietnam et est la plus grande réserve naturelle du pays. C’est également un haut-lieu pour la préservation de la biodiversité au Vietnam. Le forêt possède une étonnante diversité de flore et de faune. On y a dénombré 97 espèces de mammifères, 300 espèces d’oiseaux, 36 espèces de reptiles, 17 espèces d’amphibiens, 11 espèces de poissons, 2 000 espèces de plantes aquatiques, des milliers d’espèces d’insectes et beaucoup de terres de différentes couleurs.

Ninh Binh captive les voyageurs non seulement par ses paysages naturels magnifique mais encore par des sites culturels et historiques.

Pagode Bai Dinh

La pagode de Bai Dinh située sur une superficie de 700 ha est considérée comme le grand centre bouddhiste du Vietnam et aussi de l’Asie du Sud-Est. chaqu’ année, la pagode accueille des millions de visiteurs.

Elle figure dans les records asiatiques pour la plus grande statue de bouddha en bronze sertie d’or (100 tonnes) et le nombre de statues d’Arrhat en pierre le plus élevé (500 statues).

Grotte de Jade Bich Dong

Ancienne cité royale de Hoa Lu

Capitale du Vietnam indépendant de 968 à 1009, Hoa Lu fut abandonné au profit de Thang Long – Hanoi en 1010. De nos jours, dans le paysage éternel des rizières au pied des pics karstiques, il ne reste ni de grands palais, ni de monuments royaux. Les seuls vestiges importants sont deux temples, l’un dédié aux Dinh, l’autre aux Le antérieurs qui régnèrent sur le pays durant la période précitée.

Un tour de Hoa Lu à pied ou par le vélo donnera les visiteurs des expériences intéressantes pour découvrir une partie de l’histoire vietnamienne et la vie des habitants du Delta du Fleuve rouge.

Temple de Thai Vi

Situé au village de Van Lam, Thai Vi est l’un des plus anciens temples du Vietnam. Il fut construit au treizième siècle, après la victoire des Tran sur les mongoles en 1258, pour accueillir le roi père Tran Thai Tong qui, après avoir laissé le trône à son fils, souhaita se consacrer au bouddhisme.

Le Temple qui a une architecture originale en pierre obéissant aux principes de la géomancie orientale, se trouve au milieu des rizières et pitons calcaires, dans une ambiance calme, des voyageur y trouveront agréable et sereine.

Par ailleur, vous pourriez ajouter ces destinations disponibles suivantes à votre plan

– Lac Dong Chuong

– Mont Non Nuoc

– Temple du roi Dinh Tien Hoang

– Temple du roi Le Dai Hanh

– Temple Truong Han Sieu

Tam Coc Ninh Binh

Et plusieurs activités sont possibles : promenade à pied ou à vélo autour des vallées, des sites culturels ou dans les rizières ; pêche, cerf-volant, escalade, découvert la vie rurale.

Hébergement:

Chez l’habitant : Le Vietnam est apprécié par les voyageurs du monde entier grâce à son patrimoine historique et culturel ainsi qu’à la beauté de ses nombreux sites naturels. Néanmoins, ce qui séduit le plus souvent les voyageurs au Vietnam, ce sont les populations locales, leur manière de pensée et leur mode de vie.

Venant à Ninh Binh, vous pourrez séjourner chez les paysans dans le village du Delta du Fleuve Rouge. Deux adresses qui sont bien appréciées et recommandées par les voyageurs au Vietnam par leur accueil chaleureux et le confort de la maison sont chez M. Ich, sa femme Dan au village de Non Khe, et chez M.Thanh au village de Hong Phong.

Le Nha Nhac, musique de cour vietnamienne

Musique vietnam traditionnelle – un patrimoine culturel

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Musique vietnam traditionnelle – un patrimoine culturel: La musique traditionnelle fait partie du patrimoine culturel de chaque pays. Jusqu’à aujourd’hui, le Vietnam compte cinq sortes de musiques traditionnelles reconnues par l’UNESCO en tant que patrimoines immatériels: musique de cour de Hue, gongs du Tay Nguyen, chants des courtisanes (ca tru), chant alterné (quan ho) et chant à l’entrée de la maison communale (hat xoan).

Par contre, comme beaucoup d’autres musiques traditionnelles dans le monde, celle du Vietnam est moins connue et intéressée par le public, surtout les jeunes générations, que la musique moderne. Selon le musicien Mai Tuyết Hoa, afin que la musique traditionnelle retrouve le chemin du cœur des Vietnamiens, il faudrait qu’elle ait plus de place dans les médias.

Musique vietnam traditionnelle

Récemment, apparaissent plusieurs vidéos clip des acteurs occidentaux chanté les morceaux de musique traditionnelle Vietnam en exprimant leur passion pour cette musique étrangère. Ces derniers attirent beaucoup l’attention des Vietnamiens et deviennent des coups de cloche réveillant ceux qui ont oublié leur musique traditionnelle.

A travers de cet article, nous voulons donc rappeler tous les lecteurs vietnamiens la beauté de la musique traditionnelle du pays et l’importance de conserver et promouvoir ce patrimoine national. Nous voulons également faire découvrir les lecteurs étrangers, les anciens et futurs voyageurs au Vietnam, la culture vietnamienne à travers sa musique.

La musique traditionnelle est extrêmement diverse selon les régions du pays. Il existe par ailleurs des différences marquées entre le Nord, le Centre et le Sud, et aussi entre les zones montagneuses et les plaines côtières.

Musique traditionnelle dans le Nord Vietnam :

1, Le Tuồng ( ou hát bội)

Le « Tuong » ou hát bôi, est un théâtre classique de cour importé de Chine au XIVe siècle. Nettement influencé par l’opéra chinois, il a été introduit au Vietnam au XIIIè siècle par les envahisseurs mongols, jusqu’à ce qu’ils soient repoussés par Tran Hung Dao. Très cérémonieux, le théâtre hat tuong, emprunte sa gestuelle et ses décors à l’opéra chinois. Un orchestre de six musiciens, dominé par le tambour, l’accompagne.

Le hat tuong comprend un nombre limité de personnages caractéristiques, immédiatement identifiables par leur maquillage et leurs costumes symboliques. Ainsi, une face maquillée en rouge représente le courage, la loyauté et la fidélité. Les traîtres et les personnages cruels se blanchissent le visage. Les habitants des plaines ont la figure peinte en vert, les montagnards, en noir. Horizontaux, les sourcils signifient l’honnêteté ; en accent circonflexe, la cruauté, et, tombants, la lâcheté. Selon la façon dont il tripode sa barbe. On peut reconnaître les émotions (réflexion, inquiétude, colère, etc.) qui animent un personnage masculin.

2, Chèo :

Le  « Chèo » (« chant comique ») est un théâtre populaire apparu au Xè siècle dans le delta du fleuve Rouge, au Nord du pays, il est considéré comme la plus ancienne forme d’opéra vietnamien existante. Le Cheo se distingue tout de même du Tuong sur plusieurs points:

Le chant du cheo est plus rapide, moins accentué et moins grave

Les personnages ne sont pas forcément rois et généraux

Les costumes sont plus réels; les décors simples.

On y chante et déclame avec des mots de tous les jours, en recourant à de nombreux proverbes et dictons. La plupart des mélodies sont d’origine paysanne. L’air enjoué du cheo se manifeste à travers le rire et la subtilité. Le bien et le mal sont les thèmes principaux.

Il y a un échange constant entre la foule et les personnages, soit, dao (actrice), kep (acteur), lao (personne âgée), mu (matrone) et he (bouffon). »

3, Ca tru :

Le ca trù (ou hát ả đào) est une forme de musique du nord du pays, avec un répertoire composé de chants cultuels, de rivalité ou de divertissement. Il n’y a pas de mélodie fixe car elle varie en fonction de la langue à tons. Cette musique populaire qui aurait été créée par Ả Đào, une chanteuse qui aurait charmé « l’ennemi » avec sa voix tandis qu’elle frappe une planchette de bois avec une baguette, accompagnée par un luth ou un tambour et souvent dansé aussi.

La plupart des chanteurs du genre restent des jeunes femmes. Dans les années 1980, le genre a été revitalisé par le relâchement de la répression gouvernementale.

Musique vietnam traditionnelle - un patrimoine culturel

4, Hát chầu văn :

Le hát chầu văn ou hát văn ou chầu văn est une musique spirituelle jouée pour invoquer les esprits durant les cérémonies de possession du culte dong bong. Cette musique est populaire à Hà Nam, Nam Dinh et quelques provinces dans le Nord.

Très rythmée, elle recherche la transe, et est chantée par l’un des musiciens qui l’accompagnent à la vièle dan nhi ou au luth dan nguyet. Avant 1986, le gouvernement vietnamien le réprimait ainsi que les autres formes d’expression religieuse. Depuis, le genre a été revitalisé par des musiciens comme Phạm Văn Tỵ.

Musique traditionnelle dans le Centre Vietnam :

La musique de Huê est née vraisemblablement sous le règne du seigneur Nguyên, (fin du 17ème siècle, début du 18ème siècle). A cette même époque, les musiciens des seigneurs Nguyên étaient coupés de la tradition musicale du Nord Vietnam, et se trouvaient avec un parler et une musique différents.

Le site de Huê fut choisi comme capitale de la partie méridionale du Vietnam par le seigneur Nguyên Phuoc Trân en 1687. Huê est devenue Capitale Impériale du Vietnam sous le règne de Gia Long, en 1802.

La musique de Huê est née donc vers cette époque. La musique de divertissement, indépendamment de la musique de Huê, avait déjà existé avant cette époque.

La musique de Huê est la synthèse des deux traditions chinoise et indienne d’une part et d’autre part la tradition autochtone de la région de Huê.

Cette musique, aristocratique à l’origine, l’est restée jusqu’à la veille de la deuxième guerre mondiale. De nos jours, elle est enseignée dans les conservatoires et les écoles de musique.

1, Musique royale ( Nhạc cung đình)

Le nhac cung dinh est la musique de Cour (quan nhạc, nha nhai ou nhạc dai noi) de Huê joués sur deux ensembles disparates jusqu’au XXe siècle

Le Nha Nhac, littéralement « musique élégante », désigne les divers styles de musique et de danse exécutés à la cour royale vietnamienne du quinzième siècle à la première moitié du vingtième siècle. Il ouvrait et clôturait généralement les cérémonies qui marquaient les anniversaires, les fêtes religieuses, les couronnements, les funérailles et les réceptions officielles.

Musique royale ( Nhạc cung đình)

De tous les genres musicaux qui ont vu le jour au Vietnam, seul le Nha Nhac peut se targuer d’avoir une dimension nationale et de forts liens avec les traditions d’autres pays d’Asie du Sud-Est.

Les représentations de Nha Nhac réunissaient autrefois de nombreux chanteurs, danseurs et musiciens vêtus de somptueux costumes. Les grands orchestres, où dominaient les tambours, comprenaient de nombreux autres types de percussions, ainsi que des instruments à vent et à cordes. Tous les exécutants devaient rester extrêmement concentrés afin de suivre scrupuleusement toutes les étapes du rite.

2, Hò Huế

Hò Huế est un chant mélodieux, rythmique et typique de Huế

Il y a 3 catégories de Hò Huế:

–  Hò nghi lễ (pour les cérémonies) : celui-ci comprend 2 variances: đưa linh et chèo cạn.

– Hò vui chơi (pour les loisirs) : qui comprend 5 variances hò ru em (berceuse), hò bài thai, hò bài chòi, hò bài tiệm và hò nàng vung.

–  Hò lao động (pour les travaux) : dont plusieurs variances, par exemple selon le métier: hò khau đai, hò khau sòng, hò kéo thác, hò đẩy noốc, hò mái nhì (ou mái đẩy), hò ô, hò lơ, (ce sont des chants d’accompagnement pour relever le cœur des travailleurs) , hò quết vôi (peinture à la base de la chaux),  hò gọi nghé (appel le buffon), hò giã gạo (ou hò khoan) , hò xay lúa, hò nện (ou hò hụi) les chants collectifs pendant la saison de décorticage du riz …

Le point fort de Hò Huế est la subtilité de son langage. Les mots sont denses, les dialogues sont typiques de Huê. L’humour est 100% de la cité impériale. Ni vulgarité ni médiocrité. La composition suit les règles des poèmes de « thơ lục bát » (versification alterne entre les vers de 6 et de 8 pieds.)

4, Ca Hue :

Le ca huê est une ancienne forme de musique de chambre aristocratique liée au divertissement au centre du pays. Le dan huê ou nhạc huế en est la musique, datant du XVIIe siècle. Il est interprété par une chanteuse accompagnée d’un ensemble de trois ou cinq instruments à cordes (luths, cithare et vièles : Ngu Tuyêt : les cinq parfaits) jouant sur les modes bac et nam.

Musique traditionnelle dans le Sud Vietnam

1, Đờn ca tài tử :

Le đàn tài tử ou nhạc tài tử est l’équivalent des précédents pour le sud du pays depuis le XIXe siècle. Musique de divertissement destinée aux « amateurs », elle use des mêmes modes mais en y instillant des nuances de caractère sentimental, correspondantes à des états émotionnels. Principalement instrumentale et improvisée, elle se joue avec les cordes dàn tranh, ty ba, dan kim, dan tam, dan co et les percussions song lang.

2, Cải lương

Comparé au tuồng et au chèo, le cải lương est un opéra rénové reste encore populaire. Il apparaît au XIIe siècle et traite de thèmes à la fois historiques et contemporains. Il a été adapté au début du XXe siècle, aux innovations modernes et à l’influence française, et peut par exemple inclure des guitares électriques. L’accompagnement est joué par un nhac tai tu notamment. C’est une forme complexe et partiellement improvisée de musique de chambre proche du dan tai tu, musique des « amateurs », du sud du pays.

D’ailleurs, il existe un grand nombre de musiques folkloriques régionales en vertu de la diversité géographique et ethnique du pays.

1, Le ngâm tho:

Le ngâm tho est la poésie chantée folklorique incorporée dans le théâtre et devenue une forme urbaine de musique de chambre depuis 1950. Il s’agit d’improvisation collective non mesurée et accompagnée par des instruments. Le répertoire le plus populaire est formé par le ngam kieu de Nguyen Du, une épopée de 3 000 vers dont on joue des nuits durant des extraits (lay).

2, Le chant alterné (quan họ):

Le quan họ ou quan họ bắc ninh est populaire à Hà Bắc et dans tout le pays. De nombreuses variations existent, en particulier dans les provinces du Nord. Chanté a cappella, il est improvisé et joué lors de rituels.

3, Les chants de travail Hò sont des chants à répons employés dans bien des professions pénibles.

4, Les chants populaires Lý sont des chants d’amour, de nostalgie ou de divertissement.

le théâtre populaire et le théâtre rénové

5, Les chants Ru sont des berceuses :

Les mères vietnamiennes ont l’habitude de se servir aussi des berceuses traditionnelles ( hát ru dans le Nord et ầu ơ dans le Sud ) pour dorloter les enfants. Ces berceuses sont d’une manière générale, une occasion pour les femmes, de dire leurs plaintes envers les difficultés de leur vie quotidienne difficile.

6, Les chants « nhac dam ma » sont des lamentations funéraires accompagnées d’un petit orchestre (hautbois, flûte, vièles et percussion).

7, Les ensembles nhac ngu am (« musique des cinq sons ») se chargent de certains rituels religieux cao-dai. L’ensemble civil van composé de 4 vièles et une percussion peut aussi jouer en dehors de ces occasions. L’ensemble militaire vo, composé d’un hautbois et de percussions joue dans les processions et pour les funérailles.

8, Le xẩm ou hát xẩm (xẩm chantant), populaire au nord du pays, remontant au XIVe siècle, est en danger de disparition ; il est joué habituellement par des mendiant itinérant aveugles.

Vietnam et ses groupes ethniques

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Vietnam et ses groupes ethniques: Situé dans la partie orientale de l’Asie du Sud-Est, Vietnam est un carrefour de multiples cultures etcivilisations avec plus d’une cinquantaine de groupes ethniques bien distincts.

La majoritaire de la population vietnamienne sont les Viet, officiellement appelés Kinh, le reste est représenté principalement dans les régions montagneuses et les hauts plateaux dont les ethniestày, thai, muong et khmer sont les ethnies les plus nombreuses.

Plusieurs d’elles ont leur propre langue. Leur culture se représente dans les us et coutumes, le langage, la croyance, la vie communautaire et les activités économiques et sociales.

Chaque ethnie a ses rites mais toutes partagent le souhait pour la vie heureuse, aisée et la reconnaissance envers des ascendants.

Les H'mongs fleurs

Les costumes traditionnels vietnamiens sont ainsi très variés. Presque toutes les 54 ethnies au Vietnam ont leurs propres costumes traditionnels. La plupart des costumes des ethnies sont décorées par divers ornements avec les couleurs très vives et contrastées. Les bijoux et les ornements comme des bracelets, boucles d’oreilles, colliers en cuivre, argent sont des objets indispensables.

Les femmes Lolo avec leurs costumes traditionels pendant la fête

Une femme de l'ethnie Thai

Une femme Maa dans la région des hauts plateaux

Au fil des milliers d’années, les costumes traditionnels des ethnies subissent bien de changements, mais gardent toujours leur originalité culturelle.

Aujourd’hui, quand on parle du costume traditionnel vietnamien, on va penser tout de suite à la tunique (Áo dài) et le chapeau conique (Nón lá), les deux objets caractéristiques du costume féminin vietnamien.

Ao Dai - La tunique de la femme vietnamienne

La tunique de la femme vietnamienne est aussi influencée par la nouvelle culture, elle commence à s’inspirer de la mode européenne et se perfectionne extrêmement luxueuses, plus belles et raffinées qu’au siècle précédent.

Ao dai Vietnam

Ao dài Huế

Source 360 vn

Les plus beaux chemins au Nord du Vietnam

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Les plus beaux chemins au Nord du Vietnam: Le Grand Nord du Viet Nam possède des paysages exceptionnels de la montagne où demeurent des différentes ethnies minoritaires avec leurs riches cultures et traditions.

Faire une excursion à vélo, en moto ou en voiture en s’écartant des grandes routes touristiques et prenant des plus beaux chemins hors de sentiers battus pour découvrir des villages authentiques et de montagnes isolées est donc un souhait de presque tous les touristes étrangers une fois arrivée au Vietnam.

Si vous n’êtes pas sûre d’organiser un voyage dans un pays si lointain comme le Vietnam, cet article vous aide de le réaliser sans vous déplacer. Suivez-nous pour une excursion inoubliable en traversant des plus belles routes de montagnes aux nombreux cols offrant des panoramas époustouflants, au milieu de toutes les minorités inimaginables: h’mongs fleuris, h’mongs noirs, Dao, Tays, Thaïs, Lolos, etc

Vous allez admirer de temps en temps sur la route des montagnes calcaires spectaculaires etverdoyantes et des gens travailler dans des rizières en terrasses avec leurs costumes traditionnels

Route Ha giang - dong van

Route à Ha Giang

Les différentes formes des montagnes à Ha Giang

Col Khau Pha au milieu Van Chan et Mu Cang Chai

Col Ma Pi Leng à Ha Giang

Col O Qui Ho ou Hoang Lien Son ou Col Nuage, reliant Lao Cai et Lai Chau

Un petit enfant sur le chemin à la maison

Une jeune fille H'mong Fleur

Une femme travaille dans la rizière

Village de Non Khe Ninh Binh vie authentique vietnam

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Village de Non Khe Ninh Binh vie authentique vietnam: Situé au district Yen Mo, province de Ninh Binh, à peu près à 130 km de Hanoi, Non Khe est un petit village d’artisanat reconnu pour ses produits de vannerie. Une bonne partie des habitants travaille ainsi dans les rizières qui ceinturent le village.

Plein d’authenticité et peu connu des touristes, le village Non Khe est un lieu idéal au Nord du Vietnam pour ceux qui recherchent le calme et la tranquillité, le contact réel avec la culture ainsi que la gaieté et la chaleur humaine des habitants locaux.

Arrivée à la porte du village Non Khe, vous allez commencer à plonger au cœur de la civilisation traditionnelle vietnamienne, avec la découverte et le partage de la vie quotidienne des habitants de la campagne.

Village de Non Khe, Ninh Binh

Installez-vous chez un habitant du village et faites la connaissance avec les membres de la famille. Vous allez voir souvent les trois générations qui habitent sous le même toit.

Une famille typiquement vietnamienne

Vous pouvez également participer à la préparation du repas de diner avec la famille pour vivre dans une ambiance vraiment familiale et intime…

Chez Ich, un hébergement à Ninh Binh

Vers le tôt du matin, vous serez accompagné par un habitant du village pour aller au marché local  – un endroit où tous les villageois se donnent rendez-vous quotidiennement.

Marché local à Non Khe

Et tous les scènes de vie s’animeront devant vos yeux…

Vendeuse de chapeaux coniques

Une villageoise avec son stand des fruits

Une grand-mère avec son stand d'épices

Continuez la visite du village accompagné par un habitant de la famille d’accueil pour découvrir les activités des villageois…

Une femme transporte ses marchandises sur son vélo...

Vous allez voir également une réunion régulière des personnes âgées dans le village…

Réunion des personnes âgées du village

Initiez-vous à l’art de la vannerie…

L'art de la Vannerie

L’art de la Vannerie – un métier, une passion et visitez  également la maison communale du village…

Maison communale du village

Vous aurez ainsi l’occasion de participer à la grande fête traditionnelle du village au mois de Janvier selon le calendrier lunaire…

Fête traditionnelle du village

Source: 360 vn

Comment trouver un bon hotel au meilleur prix a hanoi

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Comment trouver un bon hotel au meilleur prix a hanoi: C’est toujours pas facile de trouver un bon hôtel parmi les millions de choix proposés sur internet, surtout dans un pays que l’on ne connait pas.

Afin de ne pas laisser le hasard choisir pour vous, on vous aiguille vos recherches par une liste deshôtels de bonne qualité à Hanoi à recommander absolument!!

1, Gia Thinh Grand (**):

Gia Thinh Grand

Conçu aussi bien pour les affaires que pour le tourisme, Gia Thinh hôtel est situé idéalement dans l’une des 36 célèbres rues anciennes de Hanoi, à une courte distance à pieds des attractions principales, des bars et restaurants, centres commerciaux et d’affaires, et des sites touristiques et de loisir. L’hôtel est un point de départ idéal pour explorer la ville. Il est également très pratique pour visiter tous les lieux touristiques historiques à Hanoi tels que le temple de la Littérature, la pagode au pilier unique, le musée de l’art vietnamien…

L’hôtel offre le meilleur confort, avec 21 chambres décorées dans un style oriental très moderne.

Gia Thinh Grand

Gia Thinh Grand

Gia Thinh Grand

Adresse: 19 Hang Bac, Hoan Kiem, Hanoi, Vietnam
Tel: +84 4 3926 3625/ 3926 3626
Fax: +84 4 3926 3628
Email: [email protected]
Website: www.giathinhgrandhotel.com ou www.giathinhhotel.com
2, May de ville (***):

May de ville

Idéalement situé au 43 rue Gia Ngu, l’une des rues les plus fréquentées du vieux quartier d’Hanoi, permettant de rejoindre à pieds le quartier d’affaires central et les sites touristique principaux de la ville, l’hôtel May de Ville Old Quarter reflète à la fois l’élégance intemporelle d’Hanoi et son évolution des dernières années.

L’hôtel propose environ 50 chambres modernes avec vue sur la ville, plateau de courtoisie, sèche-cheveux, air-conditionné à contrôle individuel, coffre-fort, et accès internet gratuit. Les chambres premium et les suites disposent d’un ordinateur. L’hôtel May de Ville Old Quarter est sans aucun doute un excellent choix pour les voyageurs internationaux qui souhaitent découvrir les charmes secrets d’Hanoi.

l’hôtel May de Ville Old Quarter
l’hôtel May de Ville Old Quarter
Adresse: 43 Rue de Gia Ngu, District Hoan Kiem, Hanoi, Vietnam
Tel: +84 4 39335688
Fax: +84 4 39335699
Email: [email protected]
3, Sunshine Hotel Group (***):
sunshine fond
Bénéficiant d’une situation idéale en liaison directe avec l’aéroport, au cœur de Hanoi, l’hôtel Hanoi Sunshine se trouve tout près des sites touristiques très connus tels que: le théâtre des marionnettes sur l’eau Thang Long, le lac Hoan Kiem et Temple de Litérature. Le Mausolée du président Ho Chi Minh et le marché de Dong Xuan se trouvent également à proximité.
L’hôtel a été entièrement rénové en mai 2010.
sunshine
La Dolce Vita Hôte
La Dolce Vita Hôte
Adresse: 42 rue de Ma May, district Hoan Kiem, Hanoi, Viet Nam.
Telephone: (+84-4) 39261559 – 39262239 – 39262641
Fax: (+84-4) 39262643
Website: http://www.hanoisunshinehotel.com
Email: [email protected]
4, La Dolce Vita (***)
La Dolce Vita Hôte
La Dolce Vita Hôtel se trouve au cœur de Hanoi, tout près du Marché de Dong Xuan, du Théâtre de marionnettes sur l’eau Thang Long et du Lac Hoan Kiem. L’hôtel dispose de 53 chambres climatisées comprenant un minibar et un coffre-fort (suffisamment grand pour accueillir un ordinateur portable). Les lits possèdent des matelas avec mousse à mémoire de forme et des draps italiens Frette.
La Dolce Vita Hôte
Adresse: 53 Hàng Bo, Hoàn Kiem Hà Noi
Tel: (04) 3923 3757
Fax: (04) 39233758
Website: www.ladolcevita-hotel.com/
5, Golden Lotus (***):
Cet hôtel se trouve au milieu de Hanoi, tout près le Cathédrale Saint-Joseph, le marché de Dong Xuan et le lac Hoan Kiem
Cet hôtel se trouve au milieu de Hanoi, tout près le Cathédrale Saint-Joseph, le marché de Dong Xuan et le lac Hoan Kiem. Le théâtre des marionnettes sur l’eau de Thang Long et le Musée de la guerre de Hanoï se trouvent également à proximité.
Les chambres disposent un balcon aménagé avec vue sur la ville. Les lits sont dotés de matelas avec mousse à mémoire de forme. Chaque chambre est dotée d’un téléviseur LCD avec chaînes thématiques par satellite.
Hàng Trong, district Hoan Kiem, Hanoi
Hàng Trong, district Hoan Kiem, Hanoi
Adresse: 32-39 Hàng Trong, district Hoan Kiem, Hanoi
Tel: (04) 39380901
Fax: (04) 39288584
Website: www.goldenlotushotel.com.vn
Source 360 vn

Marché des Tay un endroit très apprécié à Hanoi

Written by Guide francophone Sapa Agence voyage randonnee Sapa Bac Ha on . Posted in Nouvelle Voyage Sapa Bac Ha

Marché des Tay un endroit très apprécié à Hanoi: Cho Tay – Marché des occidentaux, non seulement un endroit pour le commerce mais également un lieu de rencontre entre expatriés.

Marché des Tây à Hanoi

C’est un marché original en son genre qui a lieu tous les samedis dans la rue To Ngoc Van, arrondissement Tay Ho, à Hanoi. Il rassemble une grande partie d’expatriés qui y participent, aussi bien en tant que vendeurs que clients. Situé au Nord du lac de l’Ouest, l’arrondissement de Tay Ho est très connu pour ses villages floricoles (Nhat Tan, Nghi Tam, Quang Ba) et il est devenu un des lieux de vie préférés des étrangers travaillant à Hanoi.

Ce marché a fait son apparition vers la fin de l’année 2009, grâce à M. Patrice Gautier, Directeur d’une entreprise d’élevage d’animaux en Asie. Il s’étend sur une surface de 300m2 avec une vingtaine de stands proposant vin, fromage, miel, jus de fruits, œufs, riz, pain, pizzas mais aussi des produits de beauté, d’art et d’artisanat…

Ce marché fonctionne avec ses propres règles. Chaque vendeur doit payer 150.000 dongs pour participer à un jour de marché. Pour chaque produit, le vendeur doit afficher clairement son origine et son prix.

Marché des Tây à Hanoi

Depuis sa creation en 2009, ce marché est maintenant devenu connu des étrangers au Vietnam

Alain Fiorucci, propriétaire du stand « Miel de Ha Giang », invite les visiteurs à venir goûter sa production. Il précise bien à ses clients que son produit est une spécialité des forêts de Mèo Vac, dans le Nord de la province septentrionale de Ha Giang. Dans le stand voisin où se vendent des fruits et légumes bio provenant de Soc Son, la vendeuse Huyen Trang attire ses clients grâce à ses produits emballés dans des sacs en papier et non en plastique. Ici, en plus d’être bio, on est donc très écolo !

C'est aussi une bonne occasion pour goûter des spécialités de differents pays

Les habitants du quartier apprécient beaucoup ce concept original. Ils souhaitent le voir se développer ailleurs.